Afrique

Crise libyenne : Un accord trouvé pour l’organisation des élections générales

espace libre

Le président Sassou Nguesso à Paris pour la crise libyenneLe président Sassou Nguesso à Paris pour la crise libyenne

Partagez!

Un accord sans engagement concernant la date de l’organisation des élections générales en Libye a été trouvé le 29 mai à Paris au cours de la rencontre entre les dirigeants conviés par Emmanuel Macron.

La feuille de route a été arrêtée par les principaux acteurs du conflit ainsi que les représentants de vingt pays et six organisations internationales présents au sommet concernant les élections. A l’unanimité, les conférenciers ont adopté l’organisation des élections générales en Libye le 10 décembre prochain.

Emmanuel Macron a précisé que ce sera au peuple Libyen de décider au final de l’application de cette proposition qui engage directement leur destin. « La période que nous traversons impose des décisions.  Nous espérons un engagement des responsables libyens pour un scénario de sortie de crise », a-t-il expliqué. Il a également rassuré travailler en appui de l’envoyé spécial de l’ONU, Ghassan Salamé, présent à la réunion.

Comme invité du président français, Denis Sassou Nguesso était au sommet de Paris en tant que président du Comité de haut niveau de l’Union africaine sur la crise libyenne. Un espoir est donc permis pour cette  énième conférence organisée par le président Français. Le but étant de trouver une solution à la crise Libyenne qui perdure depuis la mort de Mouhamar Kadhafi.

LIRE AUSSI  France : Emmanuel Macron en sauveur de la Libye

 

commentaires



espace libre

Avec Afric Telegrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.