mercredi, mai 27, 2020
RDC : Polémique sur les affiches de Kabila « candidat »
Afrique

RDC : Polémique sur les affiches de Kabila « candidat »


espace libre

Kabila candidatKabila candidat

Partagez!

Une vive polémique est engagée en République démocratique du Congo (RDC), où société civile et l’opposition dénoncent une stratégie dangereuse des partisans du parti au pouvoir à Kinshasa présentant Joseph Kabila comme candidat à la présidentielle du 23 décembre 2018.

Des affiches sont déployées dans le quartier Binza Delvaux, à l’ouest de Kinshasa, sur une artère très fréquentée. Au marché Lalu par exemple, sur une affiche signée par les Amis de Mova Sakanyi (Amos – PPRD), installée, on peut lire « Notre candidat Joseph Kabila ». Sur cette affiche figure une effigie du président congolais, Joseph Kabila, en bouc blanc surplombant une foule.

Une autre affiche, placée juste à côté de celle du président, montre le ministre de l’Intérieur Henri Mova Sakanyi derrière un micro avec ce message : « L’homme de la situation difficile du pays, likofi ya Kabila (coup de poing de Kabila, en lingala) ».

Georges Kapiamba, président de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ)  affirme que ces affiches font partie d’une stratégie politique dangereuse mise en place par le PPRD afin de préparer l’opinion à accepter un troisième mandat pour le président Kabila.

L’opposition dans son ensemble condamne cette attitude et en appelle au sens de la responsabilité du président Kabila pour qu’il mette fin à ces manœuvres mijotées par ses proches collaborateurs. A l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti historique de l’opposition, cet affichage montre que M. Kabila est en train de tout manigancer pour se maintenir au pouvoir.

« C’est dangereux, nous ne l’accepterons jamais même si les hommes de Kabila sont prêts à tout », a dit Peter Kazadi, directeur de cabinet adjoint du président de l’UDPS.

A noter que les Amis de Mova Sakanyi (Amos) est un regroupement des militants du parti présidentiel constitué autour de ce cadre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD). M. Mova a été secrétaire général de son parti avant d’occuper le poste du ministre de l’Intérieur en février.

LIRE AUSSI  RDC : Des « Sons de cloche » pour l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre

 

commentaires



espace libre


Avec Afric Telegrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.