jeudi, janvier 21, 2021
Mali :  L’Opposition vilipende IBK
Afrique

Mali : L’Opposition vilipende IBK


Ras BathRas Bath

Partagez!

Au Mali, l’opposition lance un cri de détresse pour dénoncer les tares du régime en place. Elle compte battre le macadam, samedi prochain pour dire non à un second mandat  du président sortant Ibrahim Boubacar Keïta.

Pour les opposants maliens, leur pays est au rouge ; ils ont du mal à voir IBK pour rectifier le tir. Ils sont déterminés à barrer la route à IBK qui, d’ailleurs a déclaré officiellement sa candidature pour un second mandat.  Ainsi, une déclaration de condamnation a été signée par la coalition pour l’alternance et le changement et d’autres acteurs politiques.

« C’est la preuve qu’il y a une prise de conscience collective sur le fait que notre démocratie est en danger », a déclaré le président du PARENA.

S’agissant de la marche du samedi prochain, Ras Bath a indiqué que les Maliens vont sortir pour démontrer à IBK qu’il est le fruit d’une révolution. Le chef du CDR a aussi dénoncé plusieurs manquements à la démocratie de la part du pouvoir. Il a cité l’accaparement de l’ORTM par le pouvoir. L’absence des plus d’un million de jeunes sur les listes électorales. Et la distribution de  plus de 200 véhicules à des imams. Il a invité ces derniers à prendre leur distance avec le pouvoir avant l’élection présidentielle.

Reste maintenant à connaître la suite des événements pour ce pays. Un pays qui est frappé par une crise politique depuis fort longtemps ; en plus de la guerre entre rebelles et militaires.

LIRE AUSSI  Mali : Ibrahim Boubacar Keïta candidat à sa succession

 

commentaires





Avec Afric Telegrah

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.