Accueil - Gabon - Virus Ebola : Les mesures préventives

Virus Ebola : Les mesures préventives

LIBREVILLE, 16 Mai (AGP) – La fièvre hémorragique Ebola, présente en République Démocratique du Congo (RDC), le Gouvernement gabonais via le ministère de la Santé a réactivé sa cellule de veille pour prévenir la maladie. Toutefois, des mesures préventives devraient être prises par les populations pour y faire face.

En l’absence d’un traitement efficace ou d’un vaccin contre la maladie, la sensibilisation sur les mesures de protection à prendre, à titre individuel, est le seul moyen pour prévenir la maladie. Mais avant de parler de mesures préventives, il convient de rappeler ce qu’est Ebola, son mode de propagation et ses symptômes.

Ebola elle est causée par un virus qui provoque une maladie sévère avec hémorragie. Elle se propage par contamination d’une personne à une autre, ou en manipulant les objets touchés par une personne infectée. Les liquides organiques du malade tels que l’urine, le sang, la salive, les vomissements, le sperme, le lait maternel, les sécrétions vaginales, etc, peuvent favoriser la contamination.

La maladie peut se manifester sous plusieurs formes, notamment la fièvre, la fatigue, les maux de tête et la nausée. Des vomissements avec saignements, diarrhée avec saignements, la toux avec saignements, et une hémorragie par la bouche ou le nez, peuvent également se manifester. La mort est souvent l’issue inéluctable de la maladie.

Pour se prémunir de la maladie, il convient de suivre certaines recommandations strictes : garder ses distances avec le malade ou la personne morte de la maladie ; ne pas toucher le sang, le vomi, les selles, les urines de la personne infectée ; ne pas toucher ou manger la viande de brousse ; il faut se laver les mains avec du savon ; et si jamais on contracte la maladie, il faut aussitôt appeler le Centre médical le plus proche ou s’y rendre.

ZSO/JRB/SM/FSS


Avec AGP Gabon

Lire les articles précédents :
Polémique sur le serment : ''Prêter serment était un engagement de fidélité à une cause'' (Pasteur Gaspard Obiang)

LIBREVILLE, 16 Mai (AGP)-Le révérend Gaspard Obiang de l’église ‘’Le Torrent’’ a estimé que ce n’est pas le serment lui-même que Jésus condamne mais son usage inconsidéré. Une réponse au débat sur l’obligation de prêter serment ou non et selon des formules religieuses diverses qui agite la toile depuis quelques jours, suite à une vidéo ...

Fermer