vendredi, mars 5, 2021
BGFIBank - Le Groupe BGFIBank confirme son adhésion au Pacte mondial des Nations Unies
Afrique

Le Groupe BGFIBank confirme son adhésion au Pacte mondial des Nations Unies


BGFIBankBGFIBank

Partagez!

Après son adhésion en 2006, le Groupe BGFIBank réaffirme pour la 11ème année consécutive, son attachement aux 10 principes du Pacte mondial des Nations Unies relatifs aux droits de l’homme, aux conditions de travail, à l’environnement et à la lutte contre la corruption dans l’ensemble de ses 11 pays d’implantation.

Véritable fil rouge de sa démarche de responsabilité sociétale, l’adhésion du Groupe BGFIBank au Pacte mondial se traduit en actions concrètes au quotidien, qui impliquent l’ensemble de ses parties prenantes. La mise en oeuvre des dix principes du Pacte mondial dans le groupe s’appuie sur les valeurs qui fédèrent l’ensemble de ses collaborateurs. Ces principes sont au cœur de sa stratégie d’entreprise, de sa culture et de ses activités quotidiennes.

Dans une logique de responsabilité et de transparence, le Groupe BGFIBank rend public son attachement aux valeurs de développement durable et d’éthique, ainsi que les résultats de ses actions en faveur de la bonne application des dix principes de Pacte Mondial, grâce à sa « Communication sur le Progrès ». Ce document est  publié chaque année sur son site internet (, et disponible également sur le site internet des Nations Unies.

« Notre réussite est en effet le résultat de plusieurs années d’engagement sincère sur les questions sociétales et d’un attachement profond au Pacte mondial, dont le Groupe BGFIBank est adhérent depuis 2006. Nous nous sommes engagés dans une démarche concrète de progrès en matière de Responsabilité sociétale », a déclaré Henri-Claude Oyima, le Président Directeur Général du groupe BGFI.

Et d’ajouter : « Nous participons, chaque année un peu plus, à la construction d’un environnement économique et social stable et épanouissant et avons intégré cette ambition dans notre stratégie d’entreprise et dans la conduite de nos activités opérationnelles. Cette démarche d’amélioration continue nous permet de structurer nos activités, de leur donner plus de sens et d’augmenter leur impact. »

Ces propos de Henri-Claude Oyima sont extraits de sa Lettre d’engagement adressée au Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, le 16 avril 2018.

LIRE AUSSI  Pour la zone CEMAC, UBA a choisi Martin CHE comme Directeur Régional

 

commentaires





Avec Afric Telegrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.