lundi, juillet 6, 2020
Lubumbashi : le maire appelle ses administrés au civisme fiscal
Afrique

Des hommes armés tuent une femme, son bébé et violent une fille à Lubumbashi


Des hommes armés tuent une femme, son bébé et violent une fille à Lubumbashi

Des hommes armés ont tué samedi dernier une femme et son enfant durant la nuit de samedi à dimanche 22 avril au quartier Kisanga dans la commune annexe de Lubumbashi. Ils ont commis un autre crime le lendemain en blessant par balles un couple avant de violer leur fille de douze an ans au quartier Mukuntu, toujours dans la commune annexe de Lubumbashi.

Des sources locales qui ont livré ces informations à Radio Okapi rapportent que les premières victimes qui vivaient au quartier Kisanga, une femme et son bébé, ont trouvé la mort après que les malfrats ont fait irruption dans leur maison pour réclamer de l’argent. N’ayant rien obtenu auprès de la nouvelle maman, ils l’ont abattue avant de s’en prendre « lâchement » à son enfant et disparaitre dans la nature.

Un jour après, durant la nuit de dimanche à lundi précisément, les mêmes criminels armés se sont introduits dans un domicile situé au quartier Mukuntu pour voler. Ayant réclamé de l’argent et rien obtenu des occupant du lieu, ils ont ouvert le feu sur le couple et leur ainé avant de violer la cadette,  âgée de 12 ans, rapporte de son côté Kabondo Lenge, le chef d ce quartier.

Les quatre membres de la famille suivent actuellement des soins à l’hôpital du cinquantenaire et leurs pronostics vitaux ne sont pas engagés, assurent des médecins.

M. Lenge dénonce le regain de l’insécurité dans la commune annexe de Lubumbashi, expliquant qu’il ne se passe pas un jour sans que des familles ne soient visitées par des bandits et qu’on ne déplore des morts.

D’après lui, il s’agit du même groupe armé qui opère dans le secteur, expliquant que ces malfrats ont le même mode opératoire : « Ils trouent d’abord le mur de la maison avant d’y faire irruption pour réclamer de l’argent », a-t-il rapporté.
 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.