jeudi, octobre 22, 2020
Hamidou Dia Consul Honoraire du Sénégal à Freetown : « Nous travaillons sans salaire, ni moyens »
Afrique

Hamidou Dia Consul Honoraire du Sénégal à Freetown : « Nous travaillons sans salaire, ni moyens »


Hamidou DiaHamidou Dia

Partagez!

Depuis 2010, Hamidou Dia sert à Sierra Leone en qualité de consul honoraire du Sénégal. Mais, il travaille péniblement dans des conditions désastreuses.

« Les Sénégalais sont implantés longtemps à Freetown. Mais, au départ, comme nous n’avons pas de relations avec la Sierra Leone, nous étions englobés dans la représentation diplomatique de la Gambie », a dit le consul honoraire du Sénégal à Freetown, dans le quotidien national le soleil.

Selon lui, la diaspora représente environ 1500 personnes, aussi bien à Freetown que dans les provinces. « Il y a deux types de groupes dans la communauté, ceux qui s’installent ici et ceux qui viennent pour travailler notamment dans les entreprises sénégalaises comme la compagnie sahélienne », ajoute Hamidou Dia dans ses explications.

Il a aussi fait comprendre que le nombre de sénégalais présents sur place aurait pu être encore plus important s’il n’y aurait pas eu de nombreux départs durant la guerre civile. A sa connaissance, il déclare « que les autorités sénégalaises ne prêtent pas vraiment attention à la Sierra Leone, ni à la diaspora ». Avant d’ajouter : « elles ont toujours pensé que tous leurs ressortissants avaient quitté le pays durant la guerre ».

« Nos échanges avec les autorités Sierra-Leonaises sont assez réguliers » annonce-t-il. Compte tenu de tout cela, les conditions sont difficiles pour travailler convenablement, parce que les moyens font défaut. « Nous travaillons bénévolement. Nous faisons tout pour le bien être de la diaspora », poursuit-il.

A l’entendre évoquer ses griefs, la situation est plus que préoccupante dans ce pays. Dur ! Dur d’être dans ce pays de la sous-région. En conséquence, le consul honoraire du Sénégal n’a pas hésité à lancer un cri de détresse pour qu’on puisse diagnostiquer le mal.

LIRE AUSSI  Ali Bongo Ondimba : « La libre-échange favorisera la création de nouveaux emplois »

 

commentaires





Avec Afric Telegrah

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.