Gabon : Jules-Aristide Bourdes-Ogouliguende est décédé à Chambrier
Afrique

Gabon : Jules-Aristide Bourdes-Ogouliguende est décédé à Chambrier

espace libre

Jules Bourdes-Ogouliguende

Partagez!

Jules-Aristide Bourdes-Ogouliguende est décédé ce lundi à la clinique privée Chambrier de Libreville. Selon les premières informations, il était opéré d’une occlusion. Il n’y a pas survécu.

La classe politique gabonaise a perdu un grand homme. Jules-Aristide Bourdes-Ogouliguende, était un homme politique d’influence au Gabon. Il a occupé de nombreuses fonctions au gouvernement gabonais tels que ministre de la Fonction publique en 1976 ou encore ministre de la justice 1978.

Lors des événements de 1990 au Gabon, il est élu à l’assemblée nationale. Il accède ainsi au poste de président de l’assemblée nationale. Membre du PDG, il lui arrivera cependant de voter avec l’opposition. C’est ainsi qu’il acquiert une certaine indépendance. En 1993, Jules-Aristide Bourdes-Ogouliguende démissionne du PDG et de son siège de Président de l’Assemblée Nationale. En 1996, il prend la tête de la circonscription de Port Gentil.

Candidat à la présidence de la République en 1993 contre Omar Bongo et en 2009 contre Ali Bongo, il n’a jamais atteint plus de 3,5% des suffrages. Opposant farouche au président de la République, il prend part à la coalition de Jean Ping pendant l’élection de 2016. Il avait cependant appelé à porter plainte contre Pierre Péant, pour diffamation. Sa prise de position laissait apparaître des dissonances au sein de l’opposition, l’accusant d’avoir un agenda caché.

LIRE AUSSI : Gabon : Otandault et Immongault auditionnés à l’Assemblée nationale sur le Projet de loi

 

commentaires



espace libre

Avec Afric Telegrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.