Afrique

Législatives 2018: Bruno Ben Moubamba veut défier Séraphin Moundounga à Moabi


espace libre

Législatives 2018: Bruno Ben Moubamba veut défier Séraphin Moundounga à Moabi
Bruno Ben Moubamba, président de l’ACR © GMT

Les prochaines élections législatives font déjà parler d’elles alors que les dates de leur déroulement ne sont même pas encore confirmées par le ministère de l’Intérieur. Et, au cours de sa déclaration de presse, Bruno Ben Moubamba a non seulement annoncé la participation de son parti à cette échéance électorale mais en plus a annoncé sa candidature à Moabi pour défier l’ancien ministre de la Justice Séraphin Moundounga.

Au moment où les partis de la Coalition pour la nouvelle république constituée autour de Jean Ping depuis le 16 août 2016 ont du mal à trancher sur leur participation ou non aux prochaines législatives, certaines formations sont déjà plus que favorables et impatientent la publication du calendrier électoral. C’est le cas de l’Alliance pour le changement et le renouveau de Bruno Ben Moubamba.

Fondant sa détermination sur la présupposée mort annoncée du parti démocratique gabonais (PDG), le Président de l’ACR a déclaré parcourir le pays dans les tous prochains jours afin de procéder aux installations des futurs candidats de son parti pour les prochaines législatives: «le PDG est mort. Ce parti va s’en aller avec les souffrances des populations gabonaises. Il n’est pas question de le laisser croire que c’est encore possible de gérer ce pays après un demi-siècle dont le sous-développement du pays et la misère dans les foyers restent les seuls preuves à faire oublier. Voilà pourquoi j’en appelle à la conscience de la jeunesse de ce pays. Le peuple doit prendre ses responsabilités et faire confiance au seul parti qui a véritable vision du développement et changement pour ce pays. Et c’est l’Alliance pour le changement et le renouveau», a précisé l’ancien vice-premier ministre en charge de l’urbanisme.

De plus, sans miser sur des candidats déjà sélectionnés par son parti c’est vers chaque citoyen «épris de patriotisme, engagé dans le processus du changement et dévoué à offrir à la postérité un beau et bon pays» que Bruno Ben Moubamba se tourne et attend miser pour défendre ses couleurs aux prochaines législatives. «Les acteurs politiques doivent agir en responsabilité pour la postérité de ce pays. Et pour la réforme du pays, nous envisageons une majorité du progrès à l’assemblée nationale à l’issu des législatives à venir. C’est pourquoi l’ACR invite tous les gabonais à la soutenir et à militer pour le changement dans notre pays», a-t-il martelé.

Pour sa candidature, Bruno Ben Moubamba a annoncé se présenté dans le département de la Douigny dont le chef-lieu est Moabi. Provocation politique ou dévouement républicain quand on sait que cette partie du pays est totalement dévouée à l’un des hommes fidèles de Guy Nzouba Ndama, Séraphin Moundounga? «J’irai déclarer ma candidature à Moabi où je serai élu à coup-sûr au premier tour», a annoncé le président de l’ACR qui mise sur l’incapacité du parti d’Ali Bongo à convaincre les gabonais à cause du lourd bilan historique sans fierté ainsi que sur la division de l’opposition inscrite dans la coalition au tour de Jean Ping.

Laissez nous votre commentaires

espace libre


Avec Gabon Media Time

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.