mercredi, mai 27, 2020
Afrique

Violences en RDC : Des Ressortissants Congolais du Sénégal dans la rue


espace libre

Marche des catholiques pour le départ de KabilaMarche des catholiques pour le départ de Kabila

Partagez!

Des ressortissants Congolais résidant au Sénégal sont très remontés sur ce qui se passe dans leur pays. Ils l’ont fait savoir à travers les médias sénégalais pour dénoncer catégoriquement ces mauvaises pratiques.

Pour se faire entendre, ils comptent descendre dans les rues de Dakar, en fin de semaine pour manifester leur colère totale. Ils demandent aussi l’intervention du Président sénégalais Macky Sall.

En République démocratique du Congo, on continue de massacrer les populations civiles qui, d’ailleurs n’en sont pour rien du tout. Elles sont fatiguées de vivre dans ce pays, à cause des scènes désolantes qui s’y produisent. Elles ne bénéficient d’aucun soutien et elles sont laissées en rade. Une attitude qui ne laisse pas insensibles les ressortissants Congolais du Sénégal.

Selon eux, la violence a atteint une intensité rare. “Il est temps que le conflit cesse en République Démocratique du Congo”, disent-ils. Et d’ajouter : “le mal persiste en RDC”. En  plusieurs mois, le conflit entre les adeptes du chef coutumier Kamuina Nsapu et les forces de sécurité a touché de nombreuses provinces. Au moins quarante-deux fosses découvertes, des communiqués incessants des agences ou organisations humanitaires, avec chaque semaine, son nouveau chiffre, plus d’un million de déplacés au Grand Kasaï…

L’linsurrection se double de conflits interethniques, le plus souvent instrumentalisés à des fins politiques. Les militaires congolais ? Les Kamuina Nsapu réagissent à leur déploiement comme les groupes d’autodéfense de type. Pour les ressortissants congolais du Sénégal, cette situation ne peut plus continuer.

“Nous allons battre le macadam en fin de semaine pour exprimer notre colère”, ont-ils dit. A cet effet, ils invitent le président sénégalais, Macky Sall, à intervenir dans ce conflit. Ils sont d’avis que le président sénégalais ne doit pas garder son silence. « Il faut que Macky Sall s’exprime là-dessus”, ont-ils soutenu. “C’est un choc”, poursuivent-ils.

En tout cas, la situation en RDC ne cesse d’inquiéter l’Afrique.  Pour certains observateurs, la violence est plus que politique et ils indexent ouvertement le président Kabila.

LIRE AUSSI  RDC : Grande Mobilisation pour le respect du calendrier électoral

 

commentaires



espace libre


Avec Afric Telegrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.