mardi, novembre 24, 2020
Sénégal : Macky Sall invite les rebelles de la Casamance à déposer les armes
Afrique

Sénégal : Macky Sall invite les rebelles de la Casamance à déposer les armes

 

Macky SallMacky Sall

Comme chaque année, le président Sall s’est adressé aux sénégalais pour délivrer un message de fin d’année. Dans son discours du 31 décembre, il a encore lancé un appel à la paix aux mouvements rebelles de la Casamance.

 

« Ce soir, j’ai surtout à cœur de vous entretenir de ce qui nous rassemble et nous unit en tant que Nation. Au-delà de nos convictions et choix individuels, le récit de notre histoire et la fibre émotionnelle qui relie chacun de nous à cette histoire nous rappellent, en effet, que nos sorts sont indéfectiblement liés », a dit Macky Sall.

Pour sa part, il s’est dit disponible et ouvert à toutes et à tous, sur le chemin qui « nous mène » vers notre destin commun, dans l’unité et la paix. « Voilà pourquoi je lance, à nouveau, un appel solennel à tous nos compatriotes du MFDC pour la consolidation de la paix », dit-il.

 

Selon le chef de l’Etat Sénégalais, il faut consolider la paix, car les progrès sont déjà substantiels, par le dialogue confiant « que nous avons poursuivi toutes ces années avec le soutien constant des facilitateurs, que je salue et apprécie ».

« Consolidons la paix, pour que les mesures d’accompagnement déjà initiées par le gouvernement soient confortées et produisent leur plein effet. Consolidons la paix, parce qu’une meilleure prise en charge des besoins de développement, dans l’équité territoriale et la justice sociale, s’offre à nous », ajoute le chef de l’Etat Sénégalais.

Il invite tout le monde à faire un pas décisif vers la paix définitive ; une paix sans vainqueurs, ni vaincus. « Comme vous le savez, afin de conforter la vitalité démocratique de notre pays, j’ai pris l’initiative d’une concertation sur le processus électoral entre la majorité, l’opposition et la société civile. J’ai désigné un facilitateur à cette fin », poursuit-il.

En conséquence, Macky Sall renouvelle à toutes les parties prenantes son appel au dialogue, parce que « ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous oppose », dit-il. Pour le président sénégalais, la Nation sénégalaise est à l’image de « notre baobab géant », multiséculaire et solidement enraciné, dont la sève nourricière irrigue et entretient toutes les composantes.

« Quant à nous, éphémères voyageurs dans le temps, nous parcourons tout juste le bout de chemin qui nous réunit sous l’ombre apaisante de cet arbre. Nul n’est assez fort pour prétendre s’y établir tout seul. Et nul n’est trop faible pour y être privé de sa place. C’est cela le Sénégal de tous, le Sénégal pour tous », a-t-il soutenu.

Avec Afric Telegrah
04/01/2018

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.