mercredi, mai 27, 2020
Afrique

RDC : Rebelles Ougandais et militaires s’affrontent


espace libre

Militaires et rebelles s'affrontent à BeniMilitaires et rebelles s’affrontent à Beni

Partagez!

Les combats ont eu lieu le 15 janvier à Beni à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Trois morts et quatre blessés dans les rangs de l’armée congolaise, mais aussi de nombreuses pertes dans le camp des rebelles. Tel est le bilan des affrontements ayant opposé ce lundi les forces armées de la RDC ( FARDC) aux rebelles ougandais musulmans des ADF ( Allied Defence forces).

D’après le capitaine Mak Hazukay, porte parole de l’armée au Nord-Kivu, c’est vers  4 heures du matin que les ADF ont attaqué la position de l’armée à Muzambay. Il aurait fallu un peu plus de deux heures à l’armée pour repousser l’offensive des ADF.

L’attaque des rebelles Ougandais de l’ADF intervient seulement deux jours après la vaste offensive lancée samedi par l’armée congolaise contre eux.  Depuis samedi, l’armée congolaise effectue des raids à Beni à l’Est de la RDC. Suite à l’offensive de l’armée, les ADF ont perdu deux de leurs bases.

Il faut souligner que ces rebelles opposés au président Ougandais Yoweri Museveni, sèment la terreur depuis 1995 dans toute la sous-région des grands lacs. En décembre dernier, les ADF ont tué 14 casques bleus même s’ils ont également perdu une centaine de leurs combattants au cours d’une attaque aérienne de l’armée ougandaise. Selon les Nations Unies, ils sont également responsables de la mort de plus de 700 civils dans la localité de Beni en 2014.

Avec les combats qui ont éclaté, on peut dire que la guerre est ouverte entre les ADF et l’armée congolaise.

LIRE AUSSI  RDC : La FIDH dénonce les massacres

 

commentaires



espace libre


Avec Afric Telegrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.