lundi, août 10, 2020
Afrique

Paris : Une Gabonaise demande la libération de kahlifa Sall


marche à Paris pour la libération de Khalifa Sallmarche à Paris pour la libération de Khalifa Sall

Partagez!

Les Pro-Khalifa ont battu le macadam à Paris pour exiger la libération du député maire de Dakar, Khalifa Sall. Une Gabonaise qui a participé à la marche invite le président Macky Sall à libérer khalifa Sall.

Les partisans du député maire de Dakar, khalifa Sall, sont très remontés. Ils ont commencé la bataille de la communication, un peu partout dans le monde pour véhiculer leur message. Le week-end dernier,  dans le 18ème arrondissement de Paris entre le métro la Chapelle et le métro Château Rouge, un axe fortement fréquenté par les Africains, Asiatiques et touristes à cause de la célèbre « Avenue Barbès », les pro Khalifa Sall, emmenés par les expulsés du Parti socialiste, ont scandé sur près d’un kilomètre des propos « injurieux » envers les autorités sénégalaises.

D’autres africains ont même participé à ce rassemblement. « Je demande à Macky Sall de libérer immédiatement kahlifa Sall », a dit Suzanne Camara, une Gabonaise qui s’est exprimée sur les antennes d’une télévision sénégalaise (TFM). Les africains scandaient : « Macky Sall dictateur, Macky Sall voleur » avant d’ajouter : « libérez Khalifa »…

Pour dire vrai, la tension ne cesse de monter à 24 heures du procès du maire de Dakar, Khalifa Sall, prévu le mardi 23 janvier 2018 au tribunal de Dakar. « Si le Président Macky Sall ne libère pas Khalifa Sall. Je vais présenter ma candidature en 2019 », indique de son côté  le marabout Serigne Moustapha Sy.

Ainsi, il invite le chef de l’Etat Sénégalais à prendre ses responsabilités. « Si le chef de l’Etat ne fait pas sortir Khalifa Sall de prison, je serai candidat à la Présidentielle de 2019. C’est ma façon de parler certes, mais cela mérite d’être entendu », tient-il à préciser. Et de poursuivre : «Selon certains, je me suis dédit après que j’ai déclaré que j’allais suivre Khalifa Sall en prison. Mais ce n’est pas le cas. Je leur demande même qu’ils prient pour que je n’aille pas en prison ».

Pour les autorités sénégalaises, toutes les dispositions sont  prises pour un bon déroulement du procès prévu demain au tribunal de Dakar.

LIRE AUSSI  Sénégal : Le procès Kalifa Sall renvoyé au 23 janvier 2018

 

commentaires





Avec Afric Telegrah

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.