mercredi, juin 3, 2020
Logements sociaux et économiques: 4003 souscripteurs reçoivent les clefs de leurs maisons
Afrique

Logements sociaux et économiques: 4003 souscripteurs reçoivent les clefs de leurs maisons


espace libre

Cérémonie

Le Programme présidentiel de logements sociaux et économiques continue de faire des heureux.

Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, a procédé ce jeudi 28 décembre207, sur le site « Akwaba » d’Anyama-Ebimpé, à la remise officielle des clefs de 4003 maisons aux souscripteurs de ce projet.

A cette occasion, le Premier ministre a déclaré que ce projet a un important impact social sur le vécu des Ivoiriens. En effet, une frange importante de la population ivoirienne est encore mal logée et trop d’Ivoiriens ne sont pas propriétaires de leurs logements. C’est pourquoi le gouvernement a pris l’engagement de faire de la production massive de logements sociaux et économiques, l’une de ses toutes premières priorités pour améliorer le bien-être des populations.

Dans ce contexte, le gouvernement a réajusté son programme de logement en 2015 avec un nouvel objectif de construire 150 000 maisons en 5 ans afin de répondre efficacement à la demande des populations. Sur cette question, les spécialistes estiment aujourd’hui à 400 000 unités le déficit annuel de logements.

Il a ensuite remercié et félicité tous les acteurs impliqués dans ce vaste programme afin d’atteindre cet objectif. « Je tiens à rassurer tous les autres acquéreurs qui n’ont pas encore reçu les clefs de leurs maisons. Soyez patients. Tous les souscripteurs de logements sociaux et économiques seront servis », a dit Amadou Gon Coulibaly.

Tout comme lui, Claude Isaac DÉ, ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, a indiqué que plusieurs en souffrance vont démarrer pour marquer la relance du Programme de logements sociaux et économiques.

espace libre


Avec Abidjan.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.