COSAMA, un armateur communautaire avec une flotte maritime de 7000 tonnes
Afrique

COSAMA, un armateur communautaire avec une flotte maritime de 7000 tonnes

 

COSAMACOSAM

La COSAMA, est actuellement la seule compagnie maritime en Afrique de l’Ouest et centrale exploitant une flotte d’une capacité de 7000 tonnes destinée au transport maritime de marchandises diverses.

 

Avec le département de sa flotte cargo, la COSAMA, armement sénégalais devient un armateur communautaire au service de tous les pays de la sous-région. Il traduit ainsi un acte concret, la vision et les engagements des autorités du Sénégal et des pays membres de la CEDEAO en matière de transport de marchandises. Ainsi, elle mettra à la disposition des pays et des opérateurs économiques de la sous-région, des navires de grande capacité destinés aux échanges économiques entre les pays de la côte-ouest et centrale.

Les navires cargo, « Diogue » et « Djilor » vont desservir les ports principaux de la sous-région Afrique de l’Ouest et Centrale. D’autres ports de la côte ouest et du centre de l’Afrique seront également servis. La COSAMA pour sa part, au-delà de la mission de service public qu’elle tient à assurer avec responsabilité, affiche clairement ses ambitions de devenir un véritable Armement intégré.

 

Aussi, s’est-elle attelé à concevoir et formuler des projets porteurs réalistes et réalisables, compte tenu du potentiel des marchés ciblés, ainsi que du professionnalisme de ses Ressources Humaines. A la COSAMA il est impossible de réserver une cabine sur le bateau ou des sièges à partir de l’Europe, nous dit-on.

Pour le facteur humain, c’est est un point non négligeable bien qu’il soit perçu de différentes manières par les passagers. Si le voyage en cabine est très agréable et confortable, il faut dire que voyager en fauteuil est déjà plus délicat, en particulier à cause de cette climatisation trop fortement réglée.

Et c’est vrai que le temps semble plus long quand on doit rester sur son siège. Il est alors conseillé de se lever régulièrement, faire les cent pas sur le bateau, prendre un bol d’air sur le pont avant de retourner s’asseoir à sa place. Quant à ceux qui sont malades en mer, vous trouverez à bord des cachets anti mal de mer, la sieste est assurée !!!

Avec Afric Telegrah
22/12/2017

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.