vendredi, janvier 15, 2021
Gabon - Focus Franceville : Le lycée d'excellence, une porcherie  !
gabon-focus-franceville-le-lycee-dexcellence-une-porcherie
Gabon

Gabon – Focus Franceville : Le lycée d’excellence, une porcherie !

Difficile d’apprendre dans la capitale provinciale du Haut Ogooué, particulièrement au lycée d’Excellence de Franceville où les conditions d’étude sont déplorables. Une situation qui ne semble émouvoir personne, du moins avant la visite inopinée du reporter de Gaboneco.com. Troisième volet de cette série de reportage consacrée à Franceville.

Gabon - Focus Franceville : Le lycée d'excellence, une porcherie  !
gabon-focus-franceville-le-lycee d’excellence-une-porcherie

Effectif pléthorique, manque de professeurs dans certaines matières comme l’Espagnol, absence de commodités (Ndlr : eau courante et toilettes), voila le lot quotidien des élèves du lycée d’Excellence. Etonnant, les élèves et e nombreux parents cultive la loi de l’omerta sur le sujet qui concerne pourtant l’avenir du pays.

Tenez, de nombreux élèves de classe de 4ème avouent être une centaine par salle. A cela s’ajoute, le manque de professeur dans certaines disciplines. « On ne fait plus Espagnol depuis longtemps, faute de professeurs », nous confie une élève.

Quid de la salubrité ?

Un établissement dans lequel ce qui concerne la sécurité, la santé et l’hygiène public semble n’inquiéter personne. Tel est le constat effectué par les apprenants qui n’ont pas manqué d’interpeler Gaboneco.com. En dépit de la récente célébration mondiale de la journée des toilettes, le lycée de Massuku ne dispose plus desdites commodités. Conséquence : les élèves sont obligés de déféquer dans la nature, bravant ainsi de nombreux risques dont les morsures de reptiles.

Une pratique qui favorise la propagation des maladies. Dans la même foulée, pour uriner enseignants et élèves prennent d’assaut l’arrière des bâtiments. Bonjour l’odeur de pisse ! « Lorsque le personnel a la diarrhée, il vaut mieux de rester à la maison, faute de lieu d’aisance », affirme un professeur.

Avec Gabon Libre/Pacôme IDYATHA

 

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.