Henri-Thomas Lokondo : «J’ai demandé au Premier ministre de démissionner dans 72 heures»
Afrique

Henri-Thomas Lokondo : «J’ai demandé au Premier ministre de démissionner dans 72 heures»


espace libre

Henri-Thomas Lokondo : «J’ai demandé au Premier ministre de démissionner dans 72 heures»
Le député Henri-Thomas Lokondo demande la démission du premier ministre Bruno Tshibala dans 72 heures. Dans la conclusion de son interpellation du Premier ministre mercredi 22 novembre à cause du retard avec lequel le budget a été déposé, l’élu de Mbandaka juge les raisons avancées par Bruno Tshibala «non convaincantes». 
 
«J’ai demandé à ce qu’il puisse démissionner. Qu’il remette sa démission dans 72 heures. S’il ne le fait pas, alors on va déclencher la procédure parlementaire adéquate. Cela veut dire qu’on va faire une motion de censure. C’est depuis trois semaines que j’avais introduit l’interpellation à charge du Premier ministre, pour non transmission à temps du projet de loi budgétaire qui aurait dû être déposé sur le bureau de l’Assemblée nationale depuis le 15 septembre passé. Il est venu nous le déposer deux mois après. Ce qui était pour moi une flagrance», menace Henri-Thomas Lokondo.
 
Il accuse le chef de l’exécutif congolais d’outrage vis-à-vis de la Chambre basse du Parlement.
 
«Malgré mes appels répétés, malgré la lettre que le président de l’Assemblée nationale lui avait adressée, il avait fait la sourde oreille. Ce qui pour moi était une espèce d’outrage. J’ai expliqué suite aux réponses qu’il a données que le processus de l’élaboration du budget est géré par les administrations des ministères, des entreprises de l’Etat ou des services publics de l’Etat. Ce n’est pas un problème du Conseil des ministres», note l’élu de Mbandaka.
 
Henri-Thomas Lokondo est interrogé par Michel Kifinda Ngoy.

/sites/default/files/2017-11/10._221117-p-f-kinshasainvitelokondo-00.mp3

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.