mardi, novembre 24, 2020
Gabon

L’appel du 5è vice-président du Sénat, qualifié d’indécent et «insurrectionnel» par le PDG


L’appel du 5è vice-président du Sénat, qualifié d’indécent et «insurrectionnel» par le PDG
Fidèle Angoué Mba, SGA du PDG/DR

La récente sortie du 5è vice président du Sénat sur une chaîne française, n’a pas été très apprécie par le parti démocratique gabonais, qui n’a pas manqué de dire à ce dernier ce qu’ils pensaient de son appel.

Fidèle Angoue Mba, le secrétaire général adjoint 2 (SGA), a le 14 octobre dernier, au nom du parti démocratique gabonais (PDG) qualifié de propos graves et indécents, l’appel à l’insurrection populaire du 5è vice président du Sénat, Jean-Christophe Owono Nguema, sur une chaîne de télévision française. « Ce message d’une gravité inacceptable par l’indécence des propos tenus par un des leaders de l’opposition radicale, est l’illustration du manque de maturité et de crédibilité de ces opposants radicaux, qui ne peuvent représenter une quelconque alternative » a-t-il déclaré. Pour le porte parole du PDG, cette incitation au chaos et à l’appel au blocus des institutions constitutionnelles, est inadmissible, surtout au vu des efforts que mènent le gouvernement à redresser la situation de crise que connait le pays.

Ne pouvant accepter ce type de comportement, le PDG a tenu à rappeler à tous, que le Gabon est un Etat souverain depuis le 17 Août 1960, date de son accession à l’indépendance, et à mettre en garde tous ceux qui prônent la violence dans notre pays. Dans le soucis d’apaisement, Fidèle Angoue Mba a appelé au bon sens de la population gabonaises, « j’invite le peuple gabonais à ne plus se laisser distraire par des pseudos hommes politiques, à rejeter avec force et vigueur tout projet à caractère insurrectionnel. Et à cultiver en toute circonstance l’unité nationale, à demeurer vigilant et à faire confiance aux institutions de la République ». 

D.J

Facebook Comments



Avec Pyramid Media Gabon

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.