samedi, mars 6, 2021
tanganyika 3 personnes mortes de cholera a manono - Tanganyika: 3 personnes mortes de choléra à Manono
Afrique

Tanganyika: 3 personnes mortes de choléra à Manono

Des lits pour les malades du choléra. Ph. UN.org

 

Trois personnes sont mortes des suites de l’épidémie de choléra qui sévit depuis une semaine dans la chefferie Kiluba, en territoire de Manono (Tanganyika). Selon l’inspection sanitaire provinciale, qui a livré cette information vendredi 8 septembre, vingt-cinq malades sont déjà déclarés.

Le médecin inspecteur du Tanganyika, Dr Gerry Kibanza, renseigne que cette épidémie provient du territoire de Malemba-Nkulu, en amont du fleuve Congo.

Il assure qu’une équipe médicale a déjà quitté la ville de Kalemie pour Manono avec des intrants nécessaires pour maîtriser la situation.

Pour le chef de la chefferie Kiluba touchée par l’épidémie, ce problème est dû au manque de médicaments.

«Il y a [le village de] Bundala qui est attaqué, Katambuyu, Longolongo, il y a  aussi Kizyuki. On parle aussi de Kizyuki. Vous savez, il n’y a pas de médicaments pour les soins appropriés aux malades. Je voudrais que l’autorité qui m’entend vraiment qu’il puisse ouvrir un œil responsable par rapport à cette situation», affirme-t-il.

 

Deux décès à Uvira

Deux décès sont enregistrés en l’espace d’un mois dans la zone de santé d’Uvira au Sud-Kivu, où 335 nouveaux cas ont été répertoriés.

L’épidémie de choléra a été déclarée dans cette zone depuis le 7 août dernier. Cette zone de santé enregistre en moyenne 27 à 30 malades par jour alors que le seuil épidémique s’élève à 25 cas par semaine.

D’après le médecin chef de zone de santé, tous les quartiers d’Uvira sont touchés mais principalement ceux qui ne sont pas approvisionnés en eau potable de la Regideso à savoir Kavimvira, Kilomoni, Kiyaya et Kasenga.

Dr Panzu Nimi sensibilise la population locale à respecter les règles d’hygiène en cette période épidémique sensible.

Transcription

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.