lundi, août 10, 2020
L’Afrique doit être le protagoniste de son propre avenir
Actualité

L’Afrique doit être le protagoniste de son propre avenir


Doudou DiaDoudou Dia

Partagez!

« L’Afrique doit être le protagoniste de son propre avenir ». C’est une phrase qui émane de Doudou Dia, il est le directeur exécutif de Goree institute.

« Nous sommes en face de tellement de défis. Les choses sont tellement complexes et nous préférons travailler dans une dynamique d’efficacité et non dans l’urgence » a dit monsieur Dia, le directeur exécutif de Goree institute.

Selon lui, l’Afrique doit être le protagoniste de son propre avenir. « Pour combler le gap et répondre aux réels problèmes, nous devons cultiver le leadership. Notre prétention n’est pas de changer le monde, mais de contribuer à changer le monde. Cela se fait avec les jeunes » ajoute t-il dans ses propos.

L’avenir, poursuit-il, c’est maintenant les inviter à être une force de proposition et d’innovation et non une force de contestation et de lamentation.

Des propos que notre interlocuteur juge importants. Car, explique t-il, la fondation Konrad Adenauer et Goree institute forment 20 jeunes au leadership. Il est d’avis que l’implication des jeunes dans le processus des décisions est utile : « ils sont attendus à donner leur opinion dans plusieurs problématiques ».

En tout cas, l’Afrique a besoin d’une nouvelle génération de leaders. C’est pour contribuer au développement de leur continent.

 

commentaires



Transcription

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.