Gabon : Jean Ping chahuté
Actualité

Gabon : Jean Ping chahuté


espace libre

Jean PingJean Ping rentre au pays

Partagez!

Vendredi 27 juillet 2017 – L’opposant Gabonais Jean Ping est rentré au bercail. Il est arrivé mardi dernier à Libreville. Il a eu chaud parce qu’il a été chahuté par son peuple.

Accueilli par environ 300 adhérents, tous vêtus de jaune, et sandwich en main, Jean Ping n’était pas satisfait. Dans son discours d’arrivée, il a accusé le pouvoir en place d’avoir empêché ses militants de se rendre en masse à l’aéroport.

Pour sa part, le ministère gabonais de l’Intérieur avait prévenu mardi matin n’avoir reçu « aucune demande relative à la manifestation projetée » pour le retour de Jean Ping, contrairement à ce qu’avançait, d’après le ministère, un communiqué sur les réseaux sociaux. Les forces de l’ordre ont dispersé les petits groupes qui avaient arrachés les palmiers, à coup de gaz lacrymogène.

La majorité présidentielle s’est réjouie de l’échec de mobilisation de Jean Ping:

« Les Gabonais savent maintenant le comportement de Jean Ping. Il est venu uniquement pour parasiter le peuple gabonais » indiquent-ils.

En perte de vitesse au Gabon, et lâché par ses soutiens de l’opposition, le message du Sino-gabonais n’est plus compris. D’ailleurs, certains membres de son cabinet ont pris la décision de quitter sa coalition, tout en demeurant dans l’opposition. Le temps politique est passé: la présidentielle de 2016 est désormais bien derrière.

 

commentaires

espace libre


Transcription

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.