mercredi, octobre 21, 2020
Fondation Mo Ibrahim : Les boursiers originaires du Libéria, du Botswana et du Sénégal
Actualité

Fondation Mo Ibrahim : Les boursiers originaires du Libéria, du Botswana et du Sénégal


Fondation Mo Ibrahim : Les boursiers originaires du Libéria, du Botswana et du SénégalFondation Mo Ibrahim

Partagez!

La Fondation Mo Ibrahim a annoncé lundi l’identité des bénéficiaires de bourses professionnelles de leadership Ibrahim 2017, qui constitueront la sixième cohorte du programme.

Il s’agit de Robtel Neajei Pailey (Libéria), qui rejoindra la Banque africaine de développement (BAD), de Ndapiwa Segole (Botswana), qui intégrera la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), et d’Oulimata Fall (Sénégal), qui travaillera au Centre du commerce international (CCI).

Ce programme de tutorat vise à préparer la prochaine génération de dirigeants africains. Les trois candidates, choisies parmi plus de 2 000 postulants, occuperont un poste au sein de ces trois organisations multinationales tout en bénéficiant du tutorat direct de leurs dirigeants en poste.

À l’annonce des bénéficiaires, Mo Ibrahim a déclaré : « Je tiens à féliciter les nouvelles lauréates du programme de bourses professionnelles de leadership Ibrahim. Le leadership sur le continent africain est avec la gouvernance l’objectif premier de notre Fondation, et ce programme sert de tremplin à la création d’un réseau de personnes appelées à figurer parmi les grands dirigeants africains de demain. Les trois bénéficiaires de cette année rejoindront une communauté de boursiers qui se sont tous engagés à jouer un rôle positif sur le continent, en mettant leurs compétences et leurs connaissances au service d’une Afrique où il fait bon vivre. »

 

commentaires



Transcription

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.