Gabon : La déchirure entre Estelle Ondo et l’Union nationale !
Actualité

Gabon : La déchirure entre Estelle Ondo et l’Union nationale !

espace libre

Estelle Ondo

Libreville, Vendredi 28 Juillet 2017 (Infos Gabon) – L’ancienne militante du parti dirigé par Zacharie Myboto justifie sa démission par un ensemble d’irrégularités qui ont fait leur lit dans cette formation politique.

Le divorce est désormais consommé entre Estelle Ondo et l’Union nationale (UN). Dans une correspondance adressée à Zacharie Myboto, président de cette formation politique de l’opposition, elle annonce sa démission. L’ancienne militante justifie ce départ par un ensemble de dysfonctionnements qui ont fait leur lit dans ce parti politique et qui compromettent son bon fonctionnement.

Elle dénonce pêle-mêle un «parti autocratique». «Aujourd’hui, au sein de l’Union nationale, lorsqu’on dit que « le parti n’a pas donné son accord », c’est plutôt une façon détournée de dire que le président du parti n’a pas donné son accord», dénonce-t-elle. Selon elle, l’UN est devenue un «parti familial».

«Aujourd’hui, vous le gérez avec votre fille, votre beau-fils, vos neveux et tous ceux qui, malgré eux, se soumettent à cette gestion patrimoniale du parti», poursuit-elle. Le caractère «vicieux et malicieux» compte parmi ces nombreuses tares qui fragilisent l’Union nationale.

«De même, il n’aura échappé à personne que vous avez, avec votre famille, utilisé régulièrement notre parti pour faire pression à notre prétendu homme à abattre (Ali Bongo Ondimba, ndlr) pour espérer conclure des petits arrangements avantageux pour vous au détriment du parti», se lamente Estelle Ondo.

D’après elle, le parti dirigé par Zacharie Myboto est devenu un véritable lieu de «règlement de comptes». «Face au simulacre Conseil de discipline devant lequel j’ai été irrégulièrement traduite, j’ai saisi avec succès le Tribunal de première instance de Libreville. Sa décision est claire: ‘Ondo Estelle demeure vice-présidente de l’Union nationale’.»

« Pendant que je m’attendais légitimement à recevoir une lettre d’excuses de la direction du parti, je reçois plutôt une nouvelle convocation à me rendre devant le bureau national le jeudi 27 juillet 2017 à 15h30», a expliqué celle qui est par ailleurs ministre de l’Economie forestière, de la Pêche et de l’Environnement.

La direction de l’Union Nationale n’a pas réagi aux accusations d’Estelle Ondo à qui le parti reproche d’avoir œuvré contre son idéologie et ses orientations. L’intéressée aurait juste pris le devant étant donné qu’une sanction était déjà prévue contre elle.

Pour le Bureau national de l’Union nationale, la ministre de l’Économie forestière, Estelle Ondo, a été exclue du parti conformément à l’article 30 de son règlement intérieur. La décision a été confirmée lors d’une réunion tenue le 27 juillet 2017, à Libreville.

Du coup, l’on ne sait plus s’il faut parler de démission ou d’exclusion d’Estelle Ondo à l’Union Nationale. Mais, une chose est vraie que cette dame n’est plus militante de l’UN. Va-t-elle adhérer maintenant à un autre parti ou prendra-t-elle le courage de créer sa propre formation politique ? Difficile de répondre à ce niveau des choses. Il n’y a que l’avenir qui nous permettra de connaitre d’avantage.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

espace libre

Transcription

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.