Accueil - Actualité - Gabon : Le Fundu rejoint le Rassemblement Héritage et modernité d’Alexandre Barro Chambrier

Gabon : Le Fundu rejoint le Rassemblement Héritage et modernité d’Alexandre Barro Chambrier

Gabon : Le Fundu rejoint le Rassemblement Héritage et modernité d’Alexandre Barro ChambrierAlexandre Barro Chambrier

Partagez!

Alexandre Barro Chambrier a été porté à la présidence de la fusion du Rassemblement Héritage et Modernité avec un parti politique dénommé le Front pour l’unité nationale et le développement utilitaire (Fundu).

C’était au cours d’un congrès extraordinaire tenu le dimanche 9 juillet 2017, à Libreville. Ce parti, légalisé le 26 février 1996, devient ainsi la seconde formation politique qui disparait au profit d’un autre depuis la présidentielle de 2016.

Les raisons de cette mutation sont simples. D’après le président Borobo Epembia qui n’a pas caché sa satisfaction, le Fundu n’a pas avancé et, est resté un micro parti. « Le Fundu n’avait pas véritablement décollé. J’ai fait mon autocritique en disant qu’il faut avoir le courage de dire que le Fundu est resté en état de micro-parti », a déclaré Noël Borobo Epembia.

En décidant de se mettre ensemble avec le Rassemblement Héritage et Modérnité, le but est de bâtir une entité viable. Ce qui permettra de mener une action politique de façon durable et efficace dans le cadre des lois et règlements politiques en vigueur au Gabon.

« Nous sommes à un moment où il faut former des grands ensembles. L’essentiel c’est qu’il y existe des partis forts et des personnalités très fortes pour nous amener vers les cieux, pourquoi pas », a précisé Borobo Epembia.

Il estime que la mutation vers le Rassemblement héritage et modernité est une obligation pour faire de la résistance face au pouvoir. « Au regard de la situation actuelle, il apparait opportun pour relancer notre formation politique, de s’ouvrir aux femmes et aux hommes capables de relever les défis qui se présentent à l’horizon, afin de s’adapter à l’évolution du pays et être à la hauteur des enjeux du pays en pleine mutation », a-t-il indiqué.

C’est en toute liberté d’expression et dans un esprit de respect et d’équité que les congressistes ont abouti à ce changement du nom, du logo, des statuts et du règlement intérieur ainsi que de nouveaux instruments de gestion pour des changements profonds tant dans le choix des personnes appelées à le diriger, que dans son mode de fonctionnement.

Noël Borobo Epembia n’a pas souhaité se représenter à sa propre succession. Et Alexandre Barro Chambrier a été désigné à l’unanimité président du Rassemblement Héritage et Modernité nouvelle formule. Le secrétariat général du Rassemblement héritage et modernité a été dévolue à Michel Menga M’Essone, lequel sera secondé par une horde de secrétaires généraux adjoints chargés chacun d’un domaine de la vie politique, sociale et économique du Gabon.

 

commentaires


Transcription

: Gabon Congrès Fundu opposition partis politique RHM
Lire les articles précédents :
Des liens de coopération intenses entre le Gabon et le Cuba
Des liens de coopération intenses entre le Gabon et le Cuba

Ali Bongo Ondimba et Raul Castro Partagez! Tweet C’était un séjour calme et bénéfique pour le chef de l’Etat gabonais,...

Fermer