jeudi, octobre 22, 2020
Cameroun : Deux gendarmes corrompus poursuivis devant le tribunal militaire
Actualité

Cameroun : Deux gendarmes corrompus poursuivis devant le tribunal militaire


Cameroun : Deux gendarmes corrompus poursuivis devant le tribunal militaireLes gendarmes camerounais

Partagez!

Au terme des investigations menées par les services  compétents du ministère de la défense,  les actes de corruption de l’adjudant Achille Etouke et du maréchal des logis chef Guy Arouptouang ont été établis. Ils seront traduits au conseil de discipline et poursuivis devant le Tribunal militaire.

Du nouveau dans l’affaire des 2 sous-officiers de gendarmerie du Peloton routier motorisé (Prm) de Bonabéri à Douala, pris en flagrant délit de rançonnement dans une vidéo. Après avoir été mutés de la métropole économique pour les villes de Poli et à Blangoua dans le septentrion, le maréchal des logis chef Arouptouang Mat Guy et l’adjudant Etouke Achille, seront traduits devant le conseil de discipline et jugés au tribunal militaire.

En effet, après les conclusions d’une enquête ouverte par les services compétents du ministère de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, dans un communiqué rendu public lundi, parle «d’actes de corruption à ciel ouvert». «Les intéressés, écrit le Mindef, ont été déchargés de leurs fonctions respectives et mutés dans l’intérêt du service ; ils seront en outre traduits devant le conseil de discipline».

M. Beti Assomo précise qu’«une enquête judiciaire a par ailleurs été ouverte en vue de leur poursuite devant le
Tribunal militaire». Le haut commandement rappelle que cette décision se situe dans le respect des instructions du chef de l’État, chef des armées. Ce dernier «qui veille particulièrement sur le comportement exemplaire des éléments des forces de défense».

Ainsi, conclut le Mindef, des instructions ont été données aux chefs militaires pour des sanctions à prendre à l’encontre de tous les auteurs d’actes contraires au règlement de discipline générale dans les forces de défense. C’est dire si les choses vont aller très vite, pour que ces sanctions servent d’exemple.

Les multiples rappels à l’ordre et les sanctions infligées par la hiérarchie ne semblent donc pas dissuader certains
éléments de la gendarmerie nationale. Le nombre de plaintes des usagers dénonçant le caractère véreux des éléments est en nette progression. Les actes de corruption se passent à ciel ouvert, les montants en fonction de
l’utilisation des véhicules sont connus.

Dans la vidéo de fortune qui fait le buzz sur la toile, on aperçoit l’adjudant Achille Etouke et le maréchal des logis chef Guy Arouptouang, l’un sur une moto, sifflet à la bouche et casque sur la tête, en pleine opération de rançonnement d’usagers de la route.

Comme beaucoup d’internautes, Jean Baptiste Bokam ne le tolère pas. Il instruit, sur le champ, au commandement de la région de gendarmerie n°2 de Douala, de procéder aux vérifications urgentes. Le message-radio-porté
du 9 mai a pour objet : «Corruption à ciel ouvert. Une vidéo postée par inconnu sur les réseaux sociaux circule
actuellement sur Facebook. Impliquant le personnel du Peloton Routier Motorisé (Prm) de Bonabéri dans des actes de corruption. Bien vouloir procéder aux vérifications urgentes. Par ailleurs, prendre des mesures disciplinaires et judiciaires à l’encontre des intéressés».

C’est donc ainsi qu’après enquête commandée, les concernés seront identifiés. Comme première mesure, ils recevront des affectations disciplinaires, le 10 mai.

 

commentaires



Transcription

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.