Documentaires: les primés du Festival du Film de Masuku
Actualité

Documentaires: les primés du Festival du Film de Masuku

espace libre

Documentaires: les primés du Festival du Film de Masuku
Photo de famille avec Les lauréats/pyramidmediagabon.

Des films documentaires sur l’environnement, réalisés par des jeunes collégiens et lycéens ont été projetés au siège de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Sous la houlette de Nadine Otsobogo, réalisatrice, productrice, et déléguée générale du Film de Masuku et Edouard Patcho, un concours des jeunes Talents de Masuku, sous le thème : Nature et Environnement à Franceville, a été lancé en partenariat avec l’OIF, l’Organisation Internationale de la Francophonie, dans le but de sensibiliser la jeunesse sur l’environnement et sa problématique.

Débuté le mois de décembre dernier, le concours de jeunes talents qui est à sa première édition, a vu la participation de six établissements de Libreville, dont  cinq films sur l’environnement réalisés par de jeunes scolarisés ont été reçus par les organisateurs. Pour le prix du jeune talent de Masuku, la condition était selon Nadine Otsobogo, « que le film fasse trois minutes, avoir  accent sur l’environnement et que l’élève tourne ce film avec son Smartphone ». Les trois meilleures productions ont été ensuite projetées au canada et à Paris.

Documentaires: les primés du Festival du Film de Masuku
Le public a tenu à prendre part/pyramidmediagabon.

Avant la projection des films documentaires, les organisateurs ont procédé à une remise de diplômes aux cinéastes en herbes. Après la diffusion des trois films retenus à savoir: un documentaire sur la ville de Libreville intitulé Notre Gabon, le deuxième, la protection des Tortues luttent, le dernier, l’insalubrité de Libreville, trois autres prix ont été remis aux jeunes Cinéastes : le prix de la Francophonie remis par M. Yves Nassirou, Spécialiste de Programme à l’OIF, le prix des Parcs Nationaux, remis par l’Actrice Aïsha Yamav, enfin, le prix du jeune talent Masuku, qui est revenu à la jeune équipe de réalisateur du Film documentaire sur la Protection des Tortues luttent, a été remis par le réalisateur Melchy Obiang.

L’environnement vu par les yeux des plus jeunes, et expliqué avec leur propres mots. Des jeunes scolarisés conscients, à travers ces films documentaires, est un appel pour une meilleure protection de notre environnement, pour un meilleur vivre ensemble.

Daisy Ntongono

espace libre

Transcription

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.