vendredi, janvier 22, 2021
Afrique du Sud : un ministre envoie des « sextos » à une photographe
Actualité

Afrique du Sud : un ministre envoie des « sextos » à une photographe


Afrique du Sud : un ministre envoie des « sextos » à une photographe
Le ministre des affaires présidentielles , Jeff Radebe /Photo: Sapa

Actualité Afrique du Sud – La publication des messages sexuels du ministre des Affaires présidentielles Jeff Radebe par un journal a créé la polémique. Une affaire qui a contraint le ministre à présenter des excuses publiques.

L’administration Zuma , fortement atteinte par l’impopularité grandissante de son leader, n’est pas épargnée par les scandales. Le dernier en date a pour protagoniste le ministre des Affaires présidentielles, Jeff Radebe. Ce dernier a envoyé des messages à caractère sexuel à une photographe du pool communication du gouvernement. L’affaire ayant éclaté, l’homme politique sud-africain, a reconnu les faits et présenté ses excuses à la concernée, sa famille ainsi que son parti. « C’était un moment de faiblesse », a-t-il déclaré. Il a reconnu que sa conduite envers, Siyasanga Mbambani avait été inappropriée.

Par ailleurs ,Siyasanga Mbambani , la destinatrice desdits messages, était employée dans l’organe de presse du gouvernement. La jeune photographe de 29 ans avait été prise à partie par la presse sud-africaine. Cette dernière l’accusait d’avoir fait des propositions sexuelles au président Zuma et au vice-président Ramaphosa. En fin de semaine dernière, le journal Sunday Times, publiait les messages et emails que la jeune dame recevait du ministre Jeff Radebe , démontrant définitivement qu’elle était la victime dans cette histoire. Une publication qui a immédiatement fait scandale, poussant l’homme à reconnaître son tort.

Nouveau scandale dans les rangs de ANC 

Pour calmer le jeu, c’est auprès de Winnie Mandela que Jeff Radebe est parti prendre conseil. l’ex-épouse de Mandela et figure emblématique de l’apartheid a appelé les Sud-Africains à l’indulgence. Elle a rappelé que tout le monde commet des erreurs. « Il faut faire preuve de courage pour présenter ses excuses et c’est ce qu’a fait Jeff » a-t-elle ajouté. Des mots d’apaisement en ces moments troubles pour le parti de Mandela au bord de l’implosion.

En Outre , cette affaire qui pourrait compromettre les chances du ministre de briguer à la présidence du parti. En effet, fortement fragilisé par l’impopularité de Jacob Zuma , de nombreux cadres de l’ANC veulent redorer son image. Une volonté de restructuration qui opposent désormais les pro-Zuma et les pro — Cyril Ramaphosa et Parvin Gordhan. En Mars dernier, le président sud-africain avait écarté Gordhan , son ministre des finances, ce qui avait mis le feu aux poutres. Depuis, de nombreux appels à l’unité au sein du parti ont émergé . Cependant , les rivalités et les dissensions n’ont pas disparu pour autant.



Transcription

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.