Actualité

Fête du Travail : 49 médaillés d'Or décorés au palais présidentiel


espace libre

LIBREVILLE, 5 Mai (AGP)-Le président de la République, Ali Bongo Ondimba a procédé, jeudi au palais Rénovation de Libreville, à la décoration des quarante-neuf médaillés d’Or du Travail comptant pour la 138éme édition de la fête du Travail.

Dans son intervention circonstancielle, le président de la République, a dit que cette cérémonie de décoration est une forme de reconnaissance de la Nation aux 49 médaillés d’Or du Travail pour leur mérite, mais aussi une manière de glorifier le Travail.

« En vous accueillant ce matin dans notre Maison Commune qu’est le Palais de la Présidence de la République, j’ai voulu nous inviter à célébrer le Travail. Oui ! Nous sommes réunis ce jour pour rendre l’hommage qu’ils méritent à des femmes et des hommes qui ont su, de longues années durant, glorifier cette valeur cardinale qu’est le Travail. Le Travail est, en effet, une valeur cardinale qui, comme disait Voltaire, « éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice et le besoin. » Le Travail éloigne de nous l’ennui car il n’y a rien de pire que l’inactivité. Le Travail éloigne de nous le vice, car c’est lorsqu’on a rien à faire que l’animalité prend le pas sur l’humanité », a-t-i dit.

Outre le mérite, le Chef de l’Etat a ajouté que cette cérémonie constitue également une manière de reconnaître les efforts des récipiendaires durant l’exercice du travail durant une trentaine d’année. Pour lui, ces derniers constituent un modèle pour les jeunes.
« Ce qui est récompensé aujourd’hui ne saurait être la simple ancienneté, même si la durée dans l’emploi est un indicateur important. Ce qui est récompensé aujourd’hui c’est l’engagement, l’abnégation, la passion, le dévouement, et le travail bien fait. Vous êtes le meilleur exemple que la République puisse offrir à sa jeunesse pour les longues années de dévouement et d’efforts quotidiens dont vous avez fait montre des décennies durant. C’est pourquoi, au nom de la Nation tout entière, je suis heureux de célébrer ce beau jour avec vous. Recevez donc vos distinctions comme l’expression d’une reconnaissance de l’exemple que vous êtes devenus pour l’ensemble de nos compatriotes ».

Ali Bongo Ondimba a salué l’amour du travail manifesté par les récipiendaires au détriment des mouvements de grève.
« En ces temps où des pères et des mères de famille peuvent sans état d’âme sacrifier l’avenir de nos enfants, vous êtes des phares dans les ténèbres du fanatisme syndical. A l’heure où certains sont prêts à détruire l’outil de travail pour satisfaire des revendications inconsidérées tout en jouant les petits soldats des causes politiques perdues, vous êtes le symbole du vrai patriotisme. Au moment où d’autres sont disposés à tuer la poule aux œufs d’or pour un gain immédiat et illusoire, vous êtes l’image vivante de l’engagement au service de vos entreprises respectives », a-t-il conclu.

Pour sa part, le ministre du Travail, Eloi Nzondo a affirmé que cette cérémonie de décoration cadre avec la volonté du président de la République de valoriser le travail et l’homme.

« Cette médaille frappée de l’or décernée au siège de la Première Institution de la République est assurément le témoignage de votre attachement à la valeur travail. Ce travail qui seul nourrit l’homme, comme le disait MIRABEAU, homme politique français du 18ème siècle : ‘’le pain nourricier des grandes nations’’ et qui lui procure sa dignité. Mais cette distinction est aussi la preuve de toute l’attention que vous accordez au Capital Humain, pilier essentiel dans votre quête de faire du Gabon un pays émergent à l’horizon 2025 », a-t-il déclaré, tout en exprimant la disponibilité de tous les acteurs du monde du travail à œuvrer pour le renforcement d’un dialogue social constructif.

Pascaline Tsaga a, au nom de tous les récipiendaires, exprimé sa « joie » pour cette marque de reconnaissance par une première cérémonie du genre au palais présidentiel. « Nous sommes honorés », a-t-elle dit.

Elle a exprimé au président de la République la volonté de l’ensemble des récipiendaires, à contribuer à la construction du pays à leurs différents niveaux.
Par ailleurs, les récipiendaires par la voix de leur représentante, ont sollicité du chef de l’Etat, la revalorisation de la pension du secteur privé, au cours du dialogue social.

SN/FSS

espace libre


Transcription

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.