mardi, janvier 26, 2021
Edition : Un contrat juteux pour le couple Obama
Actualité

Etats-Unis : Barack Obama réagit aux accusations de Donald Trump


Barack ObamaBarack Obama

Partagez!
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin

Le porte-parole de l’ancien président américain Barack Obama a démenti ce samedi 4 mars les accusations de Donald Trump. Selon le porte-parole, Barack Obama n’a jamais ordonné la mise sous surveillance d’un citoyen américain.

« Le président Obama, ni aucun responsable de la Maison Blanche, n’ont jamais ordonné la surveillance d’un quelconque citoyen américain », a indiqué le porte-parole de M. Obama. Kevin Lewis, puisque c’est de lui qu’il s’agit, l’a annoncé dans un communiqué succinct.

Ce samedi matin, Donald Trump a accusé son prédécesseur de l’avoir fait mettre sur écoute avant l’élection. Dans une série de quatre tweets, le président Trump a indexé Barack Obama sans donner des détails ou des preuves. Il l’a qualifié de «personne malfaisante ou malade»

« Exécrable! Je viens de découvrir que le président Obama avait mis mes lignes sur écoute dans la tour Trump juste avant ma victoire », a écrit M. Trump dans une salve très matinale de tweets, qualifiant l’ex-président démocrate de « personne malfaisante (ou malade) ».

Lire aussi : Etats-Unis : Donald Trump accuse Obama

Ces attaques contre Barack Obama interviennent dans un contexte de crise politique aux Etats-Unis. Le président américain Donald Trump est indexé. Le Congrès et le FBI enquêtent sur l’ingérence russe présumée sur l’élection présidentielle.

Des soupçons pèsent sur les collaborateurs de Donald Trump. Ils sont accusés de collusion avec des responsables russes pendant la campagne et pendant la période de transition. Les russes sont accusés de cyber-piratage.

 

commentaires



Transcription

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.