Mike Jocktane favorable au dialogue d’Ali Bongo  malgré le véto de son parti
ActualitéPolitique

Mike Jocktane favorable au dialogue d’Ali Bongo malgré le véto de son parti


espace libre

Mike Jocktane favorable au dialogue d’Ali Bongo  malgré le véto de son parti

Mike Jocktane vendredi à Libreville durant sa conférence de presse @  

Libreville, Gabon ( ) – L’opposant Mike Jocktane  a réitéré vendredi dans une conférence de presse à Libreville sa volonté de participer au dialogue national inclusif et sans tabou dont l’appel a été lancé par le président Ali Bongo Ondimba mais rejeté par son parti,  l’Union nationale (UN, opposition).

 

« Je continue à défendre l’idée que les gabonais doivent se retrouver pour se parler », a déclaré M. Jocktane, vice-président de l’Union nationale, indiquant par la suite qu’un  « compromis républicain » est plus que nécessaire pour, dit-il, sortir le pays de la crise post-électorale qu’elle  traverse depuis le 31 août 2016.

 

Le pasteur homme politique a fait savoir sa détermination à faire valoir ses convictions politiques malgré la position contraire de son parti.  « Je me dois d’expliquer et essayer de convaincre les miens de ce que nous ne pouvons pas  sacrifier le Gabon  sur l’hôtel du passé », a-t-il insisté.

 

Pour lui, le dialogue national inclusif et sans tabou proposé par le numéro un gabonais constitue une opportunité à saisir pour  faire avancer le pays.

 

Mike Jocktane a indiqué qu’il prendra dans les prochains jours son bâton de pèlerin pour continuer à sensibiliser les opposants y compris ceux de la « galaxie Jean Ping pour leur faire partager  la raison et la sagesse ».

 

Loin d’être un militant indiscipliné,  le vice-président de l’union nationale a dit que  son approche  politique relève  d’une démarche pour plus de démocratie et de liberté au sein du parti.

De gauche vers la droite René Ndemezo"o Obiang et Estelle Ondo, ministre du gouvernement d'Ali Bongo @  
De gauche vers la droite René Ndemezo »o Obiang et Estelle Ondo, ministre du gouvernement d’Ali Bongo @  

René Ndemezo’o Obiang, ancien directeur de campagne de Jean Ping est l’une des premières personnalités de l’opposition à saisir la main tendue du président Bongo Ondimba au sujet du dialogue. M. Ndemezo’o Obiang était présent à la conférence de presse de Mike Joctane. Celle-ci avait les allures d’un meeting en salle.

 

Estelle Ondo, également vice-présidente de l’UN nommée ministre de l’Economie forestière, de la pêche et de l’environnement  dans le gouvernement d’ouverture y était également. Le parti a déjà décidé de prendre des mesures disciplinaires contre elle.

 

Lors d’une réunion de son conseil national samedi dernier, l’Union nationale a décidé de soutenir le dialogue inclusif convoqué par Jean Ping.

 

Le Notable

espace libre


Transcription

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.