Les femmes de la galaxie Ping tiennent aussi bon !
Actualité

Les femmes de la galaxie Ping tiennent aussi bon !


espace libre

Jean Ping prononçant son allocution lors de la manifestation le vendredi 21 octobre dernier

Jean Ping prononçant son allocution lors de la manifestation le vendredi 21 octobre dernier

Les femmes de la galaxie Jean Ping ne sont décidemment pas prêtes de lâcher prise. En effet, à l’image de leurs compatriotes de la diaspora et conformément aux huit mesures prescrites par Jean Ping dans le cadre de son Conseil gabonais de la résistance, CGR, et dont l’objectif est d’unifier les actions contre le régime de Bongo Ondimba Ali, alias BOA, les femmes de la «Galaxie Ping» se mobilisent. Déterminées à faire partir BOA coûte que coûte, ces femmes, de tous âges, ont organisé deux manifestations le vendredi 21 et le samedi 22 octobre courant à Libreville.

14657441_562925523905847_3375268562583707892_nLa première manifestation, qui a eu lieu le vendredi 21 octobre dernier, avait pour cadre le quartier général de l’ancien président de la commission de l’Union africaine sis au bas de Gué-Gué, et consistait à organiser des activités de sensibilisation et de mobilisation des soutiens, à la résistance au système au pouvoir et à l’imposition de l’alternance. Peu avant, une journée «d’adoration et de sanctification» a eu lieu. Au cours de celle-ci, des louanges ont été chantées par des chorales pour rendre gloire à Dieu qui a été également invoqué pour le repos des âmes de toutes les victimes des massacres postélectoraux perpétrés par les escadrons de la mort de BOA. Ces moments ont également servi à redonner vie au quartier général du véritable chef de l’Etat gabonais.
La journée du samedi 22 octobre était, quant à elle, consacrée à une grande mobilisation, en maillot jaune, de tous les militants, partisans et autres soutiens multiformes de Jean Ping. Cette mobilisation tenait lieu de réaffirmation de leur attachement total au président Jean Ping. Et, il y avait du beau monde ! Au-delà de l’aspect purement mobilisation, cette manifestation a donné également lieu à une sorte de mini concours de « sapologie ». Ainsi, de nombreux soutiens du président élu sont arrivés parés, qui d’un magnifique tailleur, qui d’un ensemble du week-end, qui d’un costume trois pièces avec tout l’assortiment (parapluie, chaussures, sac diplomatique…), le tout estampillé Jean Ping.

Outre les allocutions circonstancielles, dont celle de Jean Ping qui a personnellement effectué le déplacement, à la joie de ses nombreux partisans, il y avait la prestation d’artistes locaux résolument engagés à faire partir BOA. Comme la veille, la manifestation s’est achevée sur un seul mot d’ordre : «On ne lâche rien ! Cela prendra le temps qu’il faudra. Mais, nous ferons partir BOA au péril de notre vie s’il le faut. On ne lâche rien !».

Markky Edzang Zue

publié le 26 Octobre 2016

espace libre


Transcription

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.