Ali Bongo Ondimba à la rencontre des populations de la Nyanga
Actualité

Ali Bongo Ondimba à la rencontre des populations de la Nyanga

espace libre

Tchibanga, dimanche 21 août 2016 – C’est dans la province de la Nyanga que le candidat Ali Bongo Ondimba a poursuivi sa campagne à la présidentielle du 27 août.

Au neuvième jour de campagne, le candidat s’est rendu tour à tour à Moabi et Mayumba avant de clôturer sa tournée dans la Nyanga par la capitale provinciale, Tchibanga. « La femme doit être indépendante et émancipée. Venez-vous battre à mes côtés pour faire tomber les barrières », a lancé Ali Bongo Ondimba aux milliers de femmes venues lui apporter leur plein soutien. ​

Au cours de sa journée, le candidat est allé à la rencontre de femmes exemplaires comme à Tchibanga où en compagnie de son épouse il s’est arrêté dans une coopérative de nattes. « Ces femmes sont un modèle à suivre : notre savoir-faire est transmis et permet à nos mamans de trouver un nouveau modèle de revenu. » A Mayumba, le candidat a déjeuné chez une femme modèle, Pamela, propriétaire d’un petit restaurant qui ne prépare que des produits gabonais. « Vous montrez le chemin », a-t-il déclaré.

Socle de la famille et de notre société, les femmes sont depuis 2009 au cœur de l’action politique du candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) et des partis alliés. Du renforcement de leur autonomisation à la lutte contre les violences qui leur sont faites, tout est mis en œuvre pour qu’elles aient de plus grandes opportunités et qu’enfin elles puissent pleinement jouer leur rôle d’actrice du développement de notre pays. C’est le temps de l’Egalité des chances pour tous.

J’ai besoin de vous et de votre implication car la femme est le pilier du Gabon. Sans les femmes, il n’y aura pas d’émergence.Ali Bongo Ondimba

L’heure est donc à la mobilisation de toutes les énergies pour la construction d’un Gabon en paix, fort, riche et prospère : « J’ai besoin de vous et de votre implication car la femme est le pilier du Gabon. Sans les femmes, il n’y aura pas d’émergence ». Le candidat a par ailleurs indiqué que des efforts plus importants seront faits en termes d’investissement dans l’éducation et la formation des femmes car « ce sont les femmes gabonaises qui vont mettre le pays dans le droit chemin. Elles ne trichent pas ».

Lors de son allocution devant ses supporters, le candidat a exhorté les populations à faire le choix de l’avenir en confiance : « N’empruntez pas un chemin dangereux et risqué menant au Gabon d’avant. Retourner au temps des privilèges où les politiciens ne venaient vous voir que pendant les élections et vous oubliaient après. »

« Jean Ping a pris un aller sans retour car nous n’aimons pas les traîtres, ni les menteurs, ni les voleurs ! Qu’il apprenne à respecter les Gabonais ! Il prendra un carton rouge le 27 pour sortir du match », a lancé Ali Bongo Ondimba.

S’adressant aux populations de la Nyanga, le candidat Ali Bongo Ondimba a reconnu que tout n’avait pas été parfait mais il a souligné que les grands changements étaient déjà en marche. « La prochaine étape est l’accélération du développement qui passera par l’égalité des chances », a assuré le candidat.

 

FIN

 

Lundi 22 août, le candidat Ali Bongo Ondimba ira à la rencontre des populations de Koulamoutou dans l’Ogooué-Lolo.

Mardi 23 août, le candidat Ali Bongo Ondimba ira à la rencontre des populations de Franceville dans le Haut-Ogooué.

Ali Bongo Ondimba à la rencontre des populations de la Nyanga
Ali Bongo Ondimba à la rencontre des populations de la Nyanga
Ali Bongo Ondimba à la rencontre des populations de la Nyanga

espace libre

Transcription

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.