Jean de Dieu Moukagni-Iwangou pour un « Impeachment » plus exactement une destitution d’Ali Bongo par la haute cour de justice Gabonaise
ActualitéPolitique

Jean de Dieu Moukagni-Iwangou pour un « Impeachment » plus exactement une destitution d’Ali Bongo par la haute cour de justice Gabonaise

Gabon-Jean-de-Dieu-Moukagni-Iwangou-Président-du-Front-de-l-opposition-p...

Paris, 1er août 2015, Novotel gare de Lyon, conférence débat organisée par les GABONAIS LIBRES D’EUROPE (AIGLE ASBL), en collaboration FREE-GABON autour du président du Front uni de l’opposition, Monsieur  Jean de Dieu Moukagni Iwangou.

De retour d’une tournée aux Etats-Unis, invité par le Département d’Etat avec huit autres membres de l’opposition gabonaise, Mr Jean de Dieu Moukagni Iwangou par cette rencontre a voulu échanger, mobiliser la diaspora et lui transmettre le message qui le tient le plus à cœur depuis novembre 2014, la destitution d’Ali Bongo Ondimba pour faux et usages de faux.

 

Jean de Dieu Moukagni Iwangou, juriste hors pair, revigoré du fait d’avoir imposé dans l’ordre du jour des discussions à Washington “l’impeachment”, la destitution en Français bien connue outre-Atlantique  avec les affaires Nixon, Bill Clinton et Andrew Johnson, a décidé de poursuivre ce qu’il avait déjà entamé il y a quelques temps. Et, prenant au mot, L’ambassadeur des USA au Gabon qui dit ne  « soutenir seulement qu’un changement par les urnes », il souhaite lui, Mr Jean de Dieu Moukagni Iwangou, qu’avant d’aller aux urnes en 2016, que le président Ali Bongo Ondimba réponde d’abord auprès de la haute cour de justice gabonaise des accusations de faux et usage concernant son Etat civil et sa situation administrative. En effet, l’opposition gabonaise dans son ensemble reproche au candidat Ali Bongo Ondimba de 2009, d’avoir fourni un faux acte de naissance pour son dossier de candidature.

 

Pour Jean de Dieu Moukagni Iwangou, présidentielle 2016 et candidat unique de l’opposition, etc… C’est du bla-bla pour rien. Les mêmes causes produisant  les mêmes effets. Il pense que le changement véritable que certains appellent de leur vœux ne peut avoir lieu que si les bases sont claires au départ, hors, et selon lui, tout est floué, un vrai jeu de dupe et le gagnant a toujours été le même, c’est-à-dire ceux qui organisent les élections comme une simple de mascarade pour faire plaisir aux institutions internationales d’une parodie d’état de droit depuis plus de quatre décennies au Gabon.

Le seul bulletin de vote  sans remise à plat du processus dans son ensemble ne permet pas d’aboutir à une élection juste et non contestable, car, de la préparation aux élections, à la proclamation des résultats, tout est sous contrôle de ceux qui organisent, c’est-à-dire l’état et dont les principaux responsables sont presque tous issues du parti au pouvoir. Pour être plus clair, Mr Jean de Dieu Moukagni Iwangou  rappelle aussi que la responsable de la Cour constitutionnelle depuis plus de deux décennies est Madame Marie-Madeleine MBORANTSUO, belle-mère d’Ali Bongo.

 

Devant une assistance acquise à sa cause, Mr Jean de Dieu Moukagni Iwangou   a demandé à chacun de porter ce message où qu’il soit, il a précisé également que ce message s’adressait à toutes et à tous pour le Gabon et pour le bien commun.

Le plaidoyer est magnifique mais face à une classe, une élite rompue aux arrangements entre amis et initiés, on attend de voir…

 

Affaire à suivre

 

Anne Marie DWORACZEK-BENDOME

Publié, le 6 Août 2015

 

  • JEAN DE DIEU MOUKAGNI IWANGOU & ANNE MARIE DWORACZEK-BENDOME
    JEAN DE DIEU MOUKAGNI IWANGOU & ANNE MARIE DWORACZEK-BENDOME

 

  • JULES-FLORENT EYA
    réunion du 1 aout 2015-novotel-gare de lyon-JULES-FLORENT EYA

 

  • JEAN NDOUANIS (le monsieur devant)
    réunion du 1 aout 2015-novotel-gare de lyon-JEAN NDOUANIS

 

  • LES MEMBRES DE FREE-GABON
    réunion du 1 aout 2015-Membres de FREE GABON

 

  • L’ASSISTANCE
    réunion du 1 aout 2015-novotel-gare de lyon02

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.