lundi, mars 1, 2021
louis gaston Mayila prison - Affaire - LOUIS GASTON MAYILA : Les avocats  sont-ils au-dessus des lois au Gabon?
ActualitéSociété

Affaire – LOUIS GASTON MAYILA : Les avocats sont-ils au-dessus des lois au Gabon?

louis gaston Mayila-prison

Rappel : Louis Gaston Mayila, homme politique de premier plan, Avocat, ancien président du conseil économique social (CES) et ex-ministre de l’ère Omar Bongo Ondimba a été mis en détention provisoire, le jeudi 25 Septembre 2014, à la prison centrale de Libreville, pour une affaire de fausse monnaie.

Le corps judiciaire Gabonais essayerait- il de couvrir le comportement déviant de l’un de ses membres?

En effet, depuis cette date, c’est l’effervescence un peu partout, des avocats du barreau de Libreville ont même envahi le ministère de la justice, le vendredi 26 septembre 2014,  pour dénoncer la procédure de mise en détention préventive de leur confrère, Me Louis Gaston Mayila. Une procédure qui  serait,  d’après eux,  non conforme à la loi.

Pour contrer cette mobilisation corporatiste, le procureur de la république, Mme Sidonie Flore OUWE n’a pas fait dans la dentelle, elle a expliquée clairement ce qui est reproché à Maître Louis Gaston Mayila et son coaccusé. Elle a  recadré ses collègues avocats qui font du corporatisme de très mauvais goût. Elle a précisée notamment que  la procédure judiciaire n’avait  pas été irrégulière.

Maintenant, si, on se réfère à un dossier du même type en terme de retomber médiatique, il y a eu  l’affaire  Jeannot Kalima, secrétaire général du ministère des Mines, de l’Industrie et du Tourisme , qui avait été placé sous mandat de dépôt pour détournement de deniers publics dans l’affaire dite des fêtes tournantes. Ce dernier n’a fait que deux semaines (2)  de préventive et était ressorti contre une caution dans l’attente de son procès. Nul doute que dans les jours qui viennent, Monsieur Louis-Gaston Mayila, l’homme fort de “Fougamou” bénéficiera du même traitement et  “recouvrera sa liberté“.

Des avocats au-dessus des lois !

On  remarque une fois de plus, le deux poids, deux mesures. Quand ce sont les citoyens ordinaires qui sont mis en prisons sans enquêtes ou floués par des avocats véreux, voire des magistrats malhonnêtes et j’en passe, tout ce beau monde ne trouve rien à redire et dort du sommeil du juste, mais dès qu’il s’agit de l’un eux, ils se mobilisent, menacent et crient à l’injustice, belle mentalité !

ANNE-MAIRE DWORACZEK-BENDOME

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.