Gabon-Mr Jean Ping va-t-il mettre ses biens en vente  pour venir en aide aux gabonais pauvres ?
ActualitéB.M..A

Gabon-Mr Jean Ping va-t-il mettre ses biens en vente pour venir en aide aux gabonais pauvres ?

le bon

 

 

Jean Ping, le Saint François d’Assise du Gabon !
Ce serait une première dans l’histoire de ce pays, qu’un ex-baron mette en vente ses biens volontairement pour montrer l’exemple à tous.

Rappel  échange sur facebook : Monsieur Jean Ping, ex-beau-fils d’Omar Bongo Ondimba aurait lui aussi des avoirs immobiliers en France ,lui qui est tellement soucieux des problèmes rencontré par le peuple Gabonais,ne peut-il pas vendre ses biens nullement obtenus par le fruit de ses efforts pour répondre aux attentes du peuple Gabonais ? de sa naissance jusqu’à ce jour jeudi 03 juillet 2014, quelles sont les actions concrètes que jean ping a mis en place qui contribuent à l’épanouissement Gabonais?  la politique d’un leader opposant consiste t-il à dénigrer l’image de son adversaire ou à apporter des solutions aux problèmes du peuple ? quel intérêt le Gabonais gagne lorsque jean ping passe tous ces meeting à dévaloriser l’image du président Ali Bongo Ondimba? la preuve que monsieur jean ping a une tête vide c’est qu’il est vision est limitée sur la personne du président Ali Bongo Ondimba au lieu de se concentrer sur les attentes du peuple. voici l’ensemble des biens de monsieur Jean Ping obtenus de la famille Bongo qui se trouvent en France . – rue Quentin-Bauchart, 75008 Paris – avenue d’Italie, 75013 Paris

AM. DWORACZEK-BENDOME

PDF :  Jean Ping- le Parisien

L’homme étant lui aussi  richissime, à l’instar du très célèbre Saint chrétien, François d’assise, né  dans une famille de riches marchands, à Assise en Italie, au nord de Rome. Qui après une jeunesse un peu mouvementée, en 1205, à 23 ans, en prière dans une chapelle délabrée, il entendit une voix lui demander : « Va, François, et répare ma maison qui tombe en ruine. ». François prit l’ordre au pied de la lettre et vendit des marchandises paternelles pour restaurer la chapelle. Son père, furieux, le traduit en justice. Se réfugiant par la suite dans le statut de pénitent, il se dépouilla de tous ses biens, vêtements compris pour venir en aide aux plus pauvres. On attend de voir, si le tout nouveau autoproclamé “porte étendard” de la veuve et de l’orphelin ira aussi loin que ce Saint.

Gabon-BMA-Jean-ping-biens-immobiliers-en-france A.M. DWORACZEK-BENDOME

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.