vendredi, février 26, 2021
Actualité

GABON-GOUVERNANCE DE LA JOUISSANCE PERSONNELLE : La 2eme édition du Moto Cross & 3ème édition du New York Forum Africa (NyFa)

GABON-GOUVERNANCE-DE-LA-JOUISSANCE--La-2eme-édition-du-Moto-Cross---3ème-édition-du-New-York-Forum-Africa-(Nyfa)

GABON-GOUVERNANCE DE LA JOUISSANCE : La 2e édition du Moto Cross de Libreville aura lieu du 30 mai au 1er juin 2014.

Au vu et au su de l’urgence sociale dans le pays et après un engagement certes bien tardif sur le front de la lutte contre la pauvreté, on aurait apprécié le report de ces types d’événements qui participent activement au gaspillage des deniers publics et ne répondent  aucunement  à des objectifs d’intérêt général pour la nation toute entière.

Mais chassez le naturel, il revient au galop !
On est fêtard bling-bling ou on ne l’est pas !

Il est accro aux fêtes, aux jouissances de toutes sortes, se divertir, c’est le péché originel de ce président. Il ne peut se retenir, c’est plus fort que lui, à bas la lutte contre la pauvreté,  les discours compassionnels et larmoyants. L’homme parait plus à l’aise quand il s’agit de cérémonial.

Donnez-leur du pain et des jeux… (Jules César). Mr Ali bongo suit cet exemple et chaque mois, on a droit à une ou deux fêtes avec “des guests stars” souvent payés à prix d’or et  ce sont les comptes publics du pays qui régalent pour ces grands et petits plaisirs.

Cette année, deux évènements se chevauchent, la 3ème édition du New York Forum Africa (Nyfa2014) qui se tiendra du 23 au 25 Mai 2014 et la 2eme édition du Moto Cross de Libreville qui aura lieu du 30 mai au 1er juin2014.

Que veulent les  gabonais?
Certainement pas ces fumisteries et dépenses inutiles mais le président n’en a cure.

Quand le président gabonais n’est pas dans ses fluctuations sur des sujets éminemment très importants dans la conduite du pays accompagnés de vœux pieux,  il est dans l’auto-satisfaction personnelle.
Et si on rajoute la dissimulation à ces griefs, on atteint le summum. En effet, jusqu’à ce jour, personne au Gabon ne connait et n’a vu le contrat de  “gré à gré” qui lie Richard Attias et Ali Bongo lui-même. Une opacité totale et gênante entoure ce  dossier qui semble s’apparenter  à Jeu ou marché de dupe.

Ali bongo maître dans l’art de “Passer du coq à l’âne” , il fait tout et son contraire, on n’y comprend rien ! ainsi, si d’un côté,  il  tente de resserrer les rangs du parti démocratique gabonais (PDG), au pouvoir depuis 46 ans, en organisant son premier Conseil national suites aux démissions parmi ses cadres les plus influents du temps de son père, le défunt Omar Bongo Ondimba, de l’autre côté,  paradoxalement, il continu comme si de rien n’était à engloutir des sommes astronomiques à des évènements dont chacun convient qu’ils n’apportent rien. De ce fait,  Ali Bongo Ondimba donne raison à ceux qui le traite d’illusionniste sans suite dans les idées, d’indécis permanent et j’en passe, etc…

Quant à la 2eme édition du Moto Cross de Libreville, décomplexé du fait que des très hautes personnalités gabonaises sont à la manette dans cette affaire,  décadence morale et dépravation  assurés. Des images dégoûtantes, scandaleuses  de jeunes filles gabonaises transformées en objet de désir pour le plaisir des organisateurs. on ne se demande plus pourquoi ce pays, le Gabon fonce droit dans le mur, les instigateurs de sa  perte sont ces propres gouvernants eux-mêmes.

Quel destin commun entre un sommet grisé par l’abondance et un peuple qui croule dans la misère et la souffrance ?
Quel destin commun entre un président apparemment très heureux des avantages que lui procure sa fonction et un peuple du Nord au Sud, de l’Est, à l’Ouest et au Centre gavés de promesses sans le début d’un acte concret ?

“Gabon théâtre d’ombres chinois”
Vive la déshérence d’un homme qui  ne sait toujours pas au bout de plus quatre (4) ans de pouvoir  sur quel pied danser !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Anne marie dworaczek-bendome

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.