samedi, juillet 11, 2020
ActualitéPolitique

ANNIE CHRYSTEL EUGENIE LIMBOURG IWENGA : LA SUPER PROTEGEE DANS LE FAUTEUIL DE MAIRE !

Gabon-ANNIE-CHRYSTEL-EUGENIE-LIMBOURG-IWENGA---LA-SUPER-PROTEGEE-A-LA--MAIRIE-!

Superbe conte de  fées ou du simple népotisme de la part du chef de l’Etat gabonais, Mr Ali Bongo en faveur de Madame Annie Chrystel Eugénie Limbourg Iwenga? 

Il revient à chacun de réfléchir et de se faire sa propre opinion mais à l’heure où la bataille politique fait rage entre les différents protagonistes que sont  : Mr Jean Boniface Asselé, Mr Jean Eyeghe Ndong et ainsi que l’autre tête de liste élu du parti démocratique gabonais, Mr Alexandre Barro Chambrier, la question de  savoir : Qui occupera le fauteuil du Maire sortant, Monsieur Jean-François Ntoutoume Emane  (ethnie Fang) est sur toutes les lèvres et les pronostics vont bon train… Cependant une fausse ingénue retient  l’attention de tout le monde, ci et  là, on entend dire que cette dernière détiendrait   “un atout de plus dans sa manche” que ses concurrents.

Un  paratonnerre à tout épreuve nommé Ali Bongo Ondimba

Après l’onction donnée en haut lieu, notamment au niveau de la Présidence, Madame Annie Chrystel Eugénie Limbourg Iwenga  semblerait dit-on figurer “au propre comme au figuré” en bonne place dans les petits papiers personnels du chef l’état. Il concentrerait  un zèle inattendu à écarter tout embûche qui pourrait freiner sa lancée fantastique, du vrai balisage, de la super-protection en croire les initiés. La jeune femme qui  menait encore  tout récemment une carrière administrative plus que confidentielle au sein de la présidence Gabonaise, en paraphrasant Mme Ségolène Royal, on pouvait  dire à l’époque  : Mais qui connait Annie Chrystel Eugénie Limbourg Iwenga  ?

Le cœur a ses raisons que la raison ignore !

Aujourd’hui ce n’est plus cas. Grâce à la sollicitude de son mentor, Annie Chrystel Eugénie Limbourg Iwenga , en avril 2013, a été désignée “Déléguée Nationale de l’Union des Femmes du PDG”, choix que certains interprétaient en “off” comme une décision émanant directement  du Grand camarade Ali Bongo Ondimba. La jolie parente d’André-Dieudonné Berre, ancien Maire de la capitale gabonaise est ainsi sortie par la grande porte de l’anonymat, du cocon douillet du palais présidentiel pour faire partie de “ceux qui comptent” dans le pays où l’émergence n’est qu’au stade embryonnaire, n’en déplaise à ses promoteurs.

De Mme Annie Chrystel Eugénie Limbourg Iwenga ,  on sait juste qu’elle serait officiellement  encore une”demoiselle avec enfant (s)“, née le, 16 mai 1972, à Quarante Un ans et  aux critères actuels, ça fait un peu” vieille fille”, bon passons. Il se dit aussi qu’elle aurait eu”un” ou “deux” enfants avec le défunt Omar Bongo Ondimba. Ce serait dont par simple fidélité à son feu père que le chef de l’état gabonais couve avec tant de prévenance la jeune femme ?
Certains impertinents répondent qu’elle ne serait pas la seule jeune femme au Gabon qui  est  reçue et fait fructifiée la semence du défunt Omar Bongo, ce d’autant plus qu’on ne constate pas le même ménagement de la part du président Ali Bongo Ondimba envers  les deux plus jeunes enfants de son père et sa défunte épouse, Edith-Lucie bongo que sont Omar Denis Junior Bongo Ondimba et sa sœur Yacine Bongo Ondimba.
Par un hasard inexpliqué jusqu’à ce jour, elle serait la seule dans cette situation.  Allez savoir pourquoi elle et pas les autres? – le cœur a ses raisons que la raison ignore !

Le favoritisme ! – L’histoire se répète encore une fois, comme son père en son temps qui avait le don de déceler chez  ses maîtresses des talents politiques, juridiques voire commerciales insoupçonnés : Marie Madeleine MBORANTSUO, Président de la Cour Constitutionnelle et ex-maîtresse; Madame Honorine Dossou Naki, ex-maîtresse, ex-conseillère spéciale, ex-ambassadrice; Madame Paulette Missambo, ex-maîtresse et ex- Ministre; Angélique Ngoma, ex-maîtresse et ex-ministre et de nombreuses autres encore dont le copinage voire la proximité  ont boostés les carrières.

En tout état de cause,  le chef de l’état nourrit de grandes ambitions pour elle et le boulevard qu’il lui trace l’amènera dans l’avenir à occuper des postes clés. Les vieux routiers présents sur le terrain dans le  1er arrondissement de Libreville en ont fait l’amer expérience, quand t-ils ont assistés impuissants à son l’investiture par le  parti comme tête de liste. “Ce que femme veut, Dieu le veut” parait-il !

Gravir des échelons à un temps record !

Malgré une grosse bourde, la dame au tipoye” (tipoye=chaise à porteurs bien connue des colons), en matière de symbole négatif, on ne peut pas faire pire mais son ange gardien veille. Ses attitudes parfois hostiles et dédaigneuses face à des citoyens ordinaires n’y font rien! Pour elle, le président ne cherche même pas à dissimuler son adoubement, existe-il   meilleur sésame au Gabon pour faire carrière dans les hautes fonctions?

 Les faits rien que les faits

Puisque visiblement Ali Bongo Ondimba mouille sa chemise pour la jeune veuve de son père et nourrit de grands espoirs pour elle, ira t-il jusqu’à lui donner la mairie de la capitale gabonaise ?
Pour des raisons éminemment personnelles, poussera t-il  le vice jusqu’à renouveler ce qui s’est déjà produit avril 2013,  lors du 10 ème congrès du parti démocratique gabonais?
En tout cas,s’il le veut, les élus de son parti se plieront à son desiderata. En effet au “grand parti de Masse”, on obéit toujours au chef.

Après tout son défunt père, Omar Bongo affirmait qu’il pouvait faire d’un chien un ministre, sans vouloir manquer de respect à dame Annie Chrystel Eugénie Limbourg Iwenga  , la gestion  de la marie centrale de Libreville  exige un peu plus que ce que l’on sait d’elle. Mais  durant de nombreuse années, être Maire de la capitale Gabonaise revenait quasiment à une nomination officielle et un cadeau  par l’Exécutif. Si  la loi non écrite faisant que l’Ethnie Mpongwé succèdent aux Fang et vice versa…………….. Tout se joue donc entre Annie Chrystel Eugénie Limbourg Iwenga et Alexandre Barro Chambrier , “jeu des chaises musicales” en perspective entre le gouvernement et le fauteuil de Maire !

Anne Marie DWORACZEK-BENDOME

Montage : RD©

 

Lettre Ouverte et Emouvante d’Albertine MOUELE

v20131212 ELECTIONS PDG ARRONDISSEMENT 1

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.