dimanche, janvier 17, 2021
ActualitéSociété

NEW YORK FORUM AFRICA, EXCLUSION DE LA SOCIETE CIVILE GABONAISE NON PARTISANE

 

NEW YORK FORUM AFRICA, EXCLUSION DE LA SOCIETE CIVILE GABONAISE NON PARTISANE

 

Dans moins de trois jours s’ouvrira au Gabon,  à Libreville plus exactement, le 1er « New York Forum Africa ».

À part le président du Gabon initiateur du projet, son épouse et leurs comparses habituels, Monsieur RICHARD ATTIAS et son hôte ALI BONGO ONDIMBA n’ont pas jugés utiles d’y associer la société civile gabonaise, en dehors de celle qui est déjà acquise au régime en place.

A quand les changements de paradigmes ainsi qu’une redéfinition du paysage politique gabonais. On rappelle à toute fin utile que les dépenses inhérentes à cet événement seront supportées  par l’ensemble des contribuables du pays.

Espérons que les conclusions qui sortiront de  ce forum  reviendront une fois de plus sur l’importance  que revêt  la bonne Gouvernance et la réduction de la pauvreté. Le Gabon sous la présidence d’ALI BONGO  se vante d’une croissance de 6%  en trois ans, mais qui d’autres au Gabon peut confirmer les chiffres qui ont servis à établir cette progression de croissance, de l’état atone de l’économie à la mort D’OMAR BONGO ONDIMBA, au miracle du fils trois ans plus tard… Personne.
Avec la coupe d’Afrique des nations,  quelques stades, routes et voila le grand bon en avant de la croissance Gabonaise. Le grotesque ne tue pas  heureusement.

En effet, grâce à la cellule macro économique installée au sein du palais de Bord de Mer et qui est chargée de communiquer  à l’ensemble des organismes des chiffres sur l’état économique du Gabon, on nage en plein dans l’Indiscernabilité sur des chiffres, mensonges statistique, opacité, cloisonnement. Le décalage est énorme avec la réalité des citoyens ordinaires qui constatent chaque jour que Dieu fait, combien les conditions de vie ne s’améliore pas du tout pour eux et cela depuis maintenant des décennies.

Même si ce type d’événement reste une belle vitrine pour le Gabon, dans l’état actuel, on ne s’étonnera pas de constater qu’il aura pour but de servir la soupe au dirigeant du Gabon et à son épouse.

 

Lettre de la société civile gabon

http://www.afriquesenlutte.org/afrique-centrale/gabon/article/gabon-lettre-ouverte-aux-illustres

 

A.M. DWORACZEK-BENDOME

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.