ActualitéSociété

CONTES ET LEGENDES, VERITE SUR LA BIENFAITRICE DU GABON

CONTES ET LEGENDES, VERITE SUR LA BIENFAITRICE DU GABON

 

Elle les vaut bien, l’épouse d’Ali Bongo, celle que les médias à la solde de son époux ont transformé en un temps record en” sainte femme”.

 

De la journée de la veuve, aux dons divers, etc. Aujourd’hui, ils découvrent combien cet investissement lui était bien plus profitable à elle. Dépenser “un million d’euros” en vêtement et en objets luxueux, n’importe qui,  même pour moins, irait serrer les mains à ces gens au fin fond du Gabon.

 

“ELENA CEAUSESCU DES TROPIQUES” !

 

En dépit des « plaintes » contre le pillage organisé de leurs pays, les dictateurs africains continuent de dépenser sans compter en France : immobilier, fringues de luxe, bijoux

des ONG anti-corruption , Transparency international et « Sherpa »

Le vieux n’est plus là. Ali Bongo est désormais le chef de l’Etat. Ce dernier se fait verser, sur ses comptes personnels à la « banque Martin Maurel », à Paris, des centaines de milliers d’euros, a relevé « TRACFIN ».

Sa femme Sylvia tire allègrement dessus avec ses cartes « American express » : entre avril 2010 et avril 2011, 926 000 euros se sont envolés, dont 132 000 chez « Van Cleef » et 144 000 chez « Hermès ». D’où vient l’argent ? Mystère. Mais il est dépensé sans scrupules

 

http://www.gabonlibre.com/Gabon-Le-parisien-epingle-Ali-Pascaline-et-Sylvia-Bongo-perquisition-bientot-le-tour-des-Bongo–Tel-pere-tel-fils_a15324.html

 

am dworaczek-bendome

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.