vendredi, novembre 27, 2020
ActualitéPolitique

ELYSEE 2012, HOLLANDE REAFFIRME SON SOUTIEN AU REGIME AUTOCRATIQUE GABONAIS !

 

ELYSEE 2012,  HOLLANDE REAFFIRME SON SOUTIEN AU REGIME AUTOCRATIQUE GABONAIS !

 Laurent Fabius : “des relations excellentes et j’ai dit mon souhait qu’elles se développent dans le futur“

Le vrai visage du candidat Hollande se dévoile peu à peu et ce n’est pas vraiment du joli, après le discours du Bourget, on s’aperçoit que l’homme manie le double discours avec une dextérité étonnante.

Monsieur Laurent Fabius a été mandaté en tant qu’ambassadeur du candidat socialiste François Hollande aux présidentielles de 2012, c’est dans ce cadre qu’il poursuit une tournée dans différent pays dans le monde, en Afrique, au Moyen-Orient, etc.…

Et, c’est toujours  dans le cadre de  cette mission qu’il a été en visite à  Libreville et non comme il a essayé de faire croire à tout le monde, être venu au Gabon officiellement pour animer une conférence sur les pays émergents.

 

Une relation qui n’a rien à craindre dans l’avenir !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=c75pPBC5jYU[/youtube]

 

Même si Monsieur Nicolas Sarkozy venait à perdre  la présidentielle 2012, ni sa situation personnelle, ni  sa relation avec la France n’en souffriront. Voilà clairement le message  qu’il  était  venu délivrer  au Président du Gabon.

 

Officiellement, il était venu à Libreville à l’initiative du ministère gabonais en charge du budget, pour donner une conférence débat sur le thème « Puissances émergentes, anciennes nations industrielles, organisations internationales : quelles coopérations ? ».

Le choix du candidat François Hollande semble  fait, il a choisi le régime Bongo et l’affairisme comme ces prédécesseurs, avec les révolutions Arabes, on avait espéré un plus de retenue de la part du prétendant socialiste. Si, des personnes doutaient ou attendaient de connaître la position du candidat socialiste sur sa vision des relations intestines France-Gabon, avec la tournée de Monsieur Laurent Fabius, L’Ancien premier ministre français de François Mitterrand, les choses sont claires. Maintenant, si ce n’est pas le cas, qu’il s’explique.

 

A.M Dworaczek-Bendome


1 Comment

  1. Evivi Nguema dit :Je suis un peu perdu en lisant cet ariltce. Finalement, rien ne nous est dit sur ce qu’est ce plan strate9gique. Je voudrais comprendre s’il s’agit d’objectifs qui ne sont pas contenus dans le projet de socie9te9 l’avenir en confiance. Quelle articulation avec le plan d’investissement (2012-2016)?Comment, sur un sujet e9minemment e9conomique, aucune analyse ne soit propose9e pour que les lecteurs comprennent. Suffit-il de restituer quelques de9clarations de forme pour se faire une ide9e sur le fond ?

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.