dimanche, février 28, 2021
Actualité

GABON ELECTION, LEGISLATIVES 2011

logoelectbon

GABON ELECTION, LEGISLATIVES 2011

 

VIGILANCE CITOYENNE  PLUS QUE JAMAIS

« Ce sont les peuples qui, par l’intermédiaire de leurs élus, pousseront les gouvernements à aller de l’avant »

 

Le rôle du ou (de la) député(e) est de voter les lois, de contrôler le gouvernement, mais est aussi d’être présent sur le terrain, à l’écoute des habitants de sa circonscription. En lieu et place d’un député aux ordres.

 

En cette veille d’enjeu politique majeur pour notre pays, les élections législatives étant fixées au 17 décembre 2011, via le siteelectionsbongo.org, nous souhaitons que chacun, où qu’il se trouve, puisse  suivre sur le terrain, le processus électoral qui s’engage, tant au niveau de Libreville que sur le reste du territoire national.

 

Tant  en Europe que dans le reste du monde, chaque Gabonais doit chercher à peser sur les évènements pour aider à trouver une voie plus novatrice, plus conviviale et plus solidaire.

 

Sur ce site, chacun sera libre de poster toute information qui lui semblerait important et pertinent, des personnalités gabonaises  et non gabonaises pourront à travers la rubrique « Rejoignez nous ! Le Débat », échangées leurs point de vues sur ces législatives et ainsi enrichir l’échange de dialogue sur des thèmes spécifiques à cette éléction.

 

C’est  un engagement  pour le présent  et le futur en faveur de la démocratie et de la bonne gouvernance au Gabon. Nous avons besoin de vous pour poursuivre ce travail, avec vous et pour vous.

 

Adhésion,  soutien, participation active à nos publications, intervention sur les  évènements… cet outil  a été pensé pour répondre à cette soif du respect de la volonté du peuple. Tout devient possible. Il vous suffit d’agir, d’oser, et de penser intérêt commun.

 

Les spécialistes de la division, qui suscitent des clivages afin de toujours régner et continuer à se bâtir des fortunes considérables  sur le dos des populations, sont de tous les bords avec des ramifications à l´étranger.

 

Coexistence harmonieuse des différentes provinces et ethnies du Gabon passe par des élections justes et transparentes, pas part des calculs de politiciens malveillants et corrompus.

 

Monsieur   M. Jean-Hilaire AUBAME  a été député dans une province qui n’était pas celle de sa naissance, dont ce que nous vivons aujourd’hui, qui fait que l’on ne peut proposer sa candidature que dans sa région de naissance est une ineptie qui contribue  à diviser pour mieux régner. C’est le fruit d’un travail coordonnée pour ainsi  préserve leurs intérêts  d’une petite fraction contre une masse qui ne reçoit que des miettes.

 

A chaque rendez-vous électorale, les  électeurs  de tous bords sont plus ou moins  roulés dans la farine, pour faire élire des gens qui seront aux ordres et au services de ceux qui les auront permis de bénéficier  à leur tour du  gâteau. Le système de renvois d’ascenseurs systématiques  empêche l’éclosion et le renouvellement de la classe politique nationale, met en péril le développement du pays et condamne  la population à la pauvreté. En abandonnant des portions de territoire à certains pour s’assurer de leur loyauté, on met à mal toute expression démocratique et de droit.  Il est impératif  de mettre fin à des pratiques  indignes d’un autre âge.

 

Participons massivement pour que ce jeu dupe  prenne fin.

On dit que la population gabonaise se fout d’être gouverner par des gens qui truquent des élections, car elle est préoccupée à essayer de joindre les deux bouts, on a dit la même sur les Tunisiens, les Egyptiens, les Syriens, etc…  Démontrons que cette vision est fausse et participe à inférioriser un peuple et  à le soumettre à tout jamais à la volonté de quelques uns.

 

LA BALLE EST DANS LE CAMP DE CHACUN

 

 

http://electionsgabon.org

A.M. Dworaczek-Bendome

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.